Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
07:24 : Mise des Téfilines
08:31 : Lever du soleil
13:03 : Heure de milieu du jour
17:35 : Coucher du soleil
18:24 : Tombée de la nuit

Paracha Michpatim
Vendredi 28 Janvier 2022 à 17:23
Sortie du Chabbath à 18:34

Hiloulot du jour
Rav Mena'hem Mendel De Kotzk
Afficher le calendrier

Prier pour la Téchouva ou la mort des méchants ?

Rédigé le Lundi 6 Juillet 2015
La question de Gabriel Aron-Dor S.

Chalom Rav,

La Guémara Brakhot page 10a enseigne qu'il faut prier pour que les méchants arrêtent de pécher et qu'ils fassent Téchouva, et non pour qu'ils meurent.

Ma question est la suivante : s'il faut prier pour que les méchants se repentissent et pas pour qu'ils meurent, pourquoi récitons-nous dans la 'Amida : "Vélamalchinim Al Tèhi Tikva" (aucun espoir ne subsiste pour eux) ?"

Merci.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
28931 réponses

Excellente question très cher Gabriel !

Continue sur ce chemin, le peuple juif profitera de ta lumière.

La réponse à ta question [soulevée par de nombreux commentateurs et par le Gaon de Vilna dans ses notes sur le Choul'han 'Aroukh - Ora'h 'Haïm, chapitre 241] est développée dans les commentaires du Rav Munk sur la Téfila : "Olam Hatefilot" édités par le Mossad Harav Kook, volume 1, pages 146-150 et dans le Siddour Otsar Hatefilot, page 336.

L'idée maîtresse est la suivante : il y a deux catégories de méchants, les premiers étant ceux ayant un mauvais comportement mais nuisant peu ou très peu à leur entourage. C'est à propos de ceux-là qu'il est dit "Yitamou 'Hataïm Mine Haarèts - 'Hataïm, Vélo 'Hot'im" [que les fautes disparaissent de la terre, les fautes et non les fauteurs] - il faut prier pour qu'ils fassent Téchouva.

Cependant, les Réchaïm dont il s'agit dans la "Birkat Haminim", la bénédiction que vous mentionnez, apparaissaient aux yeux des Sages de l'époque et de Rabban Gamliel, comme un dangereux mouvement de désobéissance [se rebellant, se révoltant et s'opposant aux règles de notre sainte Torah], dont la propagation devait être freinée par tous les moyens ["Pikoua'h Néfech" spirituel et parfois même Pikoua'h Néfech "physique" - danger de mort. Ils dénonçaient nos frères aux instances non-juives, etc.].

Il faut noter, cependant, qu'envers certains de ces méchants, la prière indique uniquement [comme tu le soulignes] : "Vélamalchinim Al Téhi Tikva" : "Qu'aucun espoir ne doit subsister pour eux" - qu'ils n'aient aucun espoir et qu'ils n'aient aucun courage leur permettant de faire du mal alors que pour certains autres, on demande, en effet, la disparition [pour la raison expliquée précédemment].

Voir ici aussi : https://www.torah-box.com/question/significations-des-brakhot-lamalchinim-et-ete-tsema-h-david_66375.html

Qu'Hachem te protège et te bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN