c Question au Rav : Problème de Kil'é Hakérèm dans mon potager

Problème de Kil'é Hakérèm dans mon potager

Rédigé le Jeudi 10 Juin 2021
La question de Jonathan B.

Bonjour Rav,

J’ai planté par erreur il y a deux semaines un carré potager suspendu en hauteur, dans lequel sont présentes différentes sortes de fruits et légumes : plant de vigne, framboise, myrtilles, tomates, artichaut, fraises, betteraves, aubergines.

Je précise que j’habite en France et pas en Israël.

Je m’aperçois que cela pose problème pour le Kil'é Hakérèm.

Que dois-je faire dans l’idéal ?

1) Déterrer le plan de vigne et le planter ailleurs ? (Cette solution semble problématique, car c’est un arbre fruitier...)

2) Laisser le plan de vigne en place et déterrer les espèces qu’on ne peut associer avec la vigne, et, dans ce cas, quelles sont les espèces problématiques à déterrer ?

Autre question : dans la mesure où on fait "Ha'etz" sur les framboises et les myrtilles, sont-elles considérées comme "arbre fruitier" (soumises aux mêmes restrictions relatives au déterrement) ?

Merci beaucoup pour votre précieuse aide.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
27714 réponses

Bonjour,

Apparemment, il s'agit d'un carré où il y a uniquement un seul pied de vigne.

1. Déterrer le plant de vigne n'est absolument pas un problème étant donné que l'intention est d'éviter une transgression. Bien au contraire, c'est une Mitsva. Rambam, Hilkhot Kilaïm, chapitre 5, Halakha 8, Ets Hassadé, chapitre 7, Halakha 4.

2. Si vous laissez le plant de vigne en place, il faut déterrer les tomates, l'artichaut, les fraises, les betteraves, les aubergines. Pour les framboises et les myrtilles, cela dépend des catégories. Dans le doute, il faut les déterrer, également.

3. Si la distance entre le plant de vigne et les autres plantes est inférieure à 60 centimètres [d'après certains : 48 centimètres], il faut déterrer le tout et brûler toutes les plantations. Michepeté Erets, chapitre 2, Halakha 11. Si tel est le cas, contactez-nous de nouveau afin que nous puissions vous transmettre les détails.

4. Votre dernière question : "Dans la mesure où on fait "Ha'etz" sur les framboises et les myrtilles, sont-elles considérées comme "arbre fruitier" (soumises aux mêmes restrictions relatives au déterrement) ?"

Réponse : oui.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Mékorot / Sources : Rambam, Ets Hassadé, Michpété Aretz.
Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN