Aujourd'hui à Paris
07:23 : Mise des Téfilines
08:25 : Lever du soleil
13:35 : Heure de milieu du jour
18:43 : Coucher du soleil
19:29 : Tombée de la nuit

Paracha Lekh Lékha
Vendredi 30 Octobre 2020 à 17:14
Sortie du Chabbath à 18:20
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Quand offrait-on du pain au Temple ?

Rédigé le Samedi 25 Novembre 2017
La question de David P.

Bonsoir,

A quelles occasions offraient-on du pain à Hachem dans le Temple ?

Qu'en faisait-on par la suite ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
22607 réponses

Bonjour,

1. Au temps du Beth Hamikdach, il y avait de nombreux sacrifices composés, en partie, de pains.

2. Certains de ces pains étaient ‘Hamets [pâte fermentée], et d’autres, non.

3. La forme et la consistance de ces pains variaient. Ils n’étaient pas tous semblables.

3. Sur l’Autel, il est strictement interdit d’offrir du ‘Hamets et tout fruit sucré. Voir Vayikra, chapitre 2, verset 11.

Ci-dessous quelques exemples :

1. Les pains du Nazir

A la fin de sa période de Nézirout, après avoir coupé ses cheveux, il devait apporter 20 pains non ‘Hamets [10 + 10, de consistance différente]. Deux des pains étaient balancés en étant posés sur certains morceaux de viande prélevés sur les bêtes qu’il apportait. Ces deux pains étaient, ensuite, consommés par le Cohen et sa famille. Les 18 autres étaient consommés par le Nazir ou toute autre personne pure, uniquement à Yérouchalaïm.

Voir Rambam, Hilkhot Nézirout, chapitre 8 et Hilkhot Korbanot, chapitre 9.

2. Les pains du Korban Toda

Le Korban Toda était accompagné de 40 pains. Dix de ces pains étaient ‘Hamets.

Quatre des pains étaient balancés, et, ensuite, consommés par le Cohen et sa famille.

Les 36 autres étaient consommés par le Nazir ou toute autre personne pure, uniquement à YérouchalaÏm.

Voir Rambam, Hilkhot Ména’hot, chapitre 7 et Hilkhot Korbanot, chapitre 9.

3. Les deux pains de Chavou'ot

Ils étaient ’Hamets et n’étaient pas offerts sur l’Autel. Ils étaient consommés par les Cohanim.

4. Les 12 grands pains de proposition

On les cuisait chaque vendredi et on les plaçait sur la table en or après avoir retiré ceux de la semaine précédente. Ils restaient frais durant toute la semaine [Talmud Mena’hot 96b] et n’étaient pas ‘Hamets. Chaque pain avait le volume de 86.4 œufs et n’étaient pas offerts sur l’Autel mais consommés par les Cohanim de service.

Voir Rambam, Hilkhot Temidine Oumoussafine, chapitre 5, Halakha 6-10.

5. Les 12 pains du Cohen, apportés le premier jour de son service et le jour de la nomination d’un Cohen Gadol qui était Cohen simple [Hédyot] : Min’hat ‘Hinoukh

Ces pains étaient apportés avant de débuter le service. Après la cuisson, ils étaient coupés en petits morceaux puis offerts sur l’Autel extérieur [Mizbéa’h Hané’hochet].

6. Les 12 pains quotidiens du Cohen Gadol : Min’hat ‘Havitine

Chaque jour, le Cohen Gadol devait offrir douze pains de son propre argent. Six demi-pains étaient offerts le matin, et les autres moitiés, en fin d’après-midi. Selon le Raavad, il offrait six pains [entiers] le matin, et les six autres, en fin d’après-midi.

La liste n’est pas exhaustive.

Je suis à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Mékorot / Sources : Rav Avraham Ben David (Raavad), Rambam.
Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN