Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
05:29 : Mise des Téfilines
06:40 : Lever du soleil
13:55 : Heure de milieu du jour
21:09 : Coucher du soleil
22:00 : Tombée de la nuit

Paracha Ekev
Vendredi 19 Août 2022 à 20:40
Sortie du Chabbath à 21:49
Afficher le calendrier

Que faire pour les 12 mois de décès de mon père ?

Rédigé le Mercredi 27 Janvier 2016
La question de David A.

Bonsoir,

Mon père est décédé le 10 Chevat de l'année dernière et a été enterré le 15 Chevat, donc la fin du deuil de la première année sera le 15 Chevat.

Y a-t-il malgré tout quelque chose de particulier à faire le 10 Chevat de cette année, vu que c'est quand même la date anniversaire du décès ?

J'entends par là est-ce qu'il serait bien de jeûner ou de faire quelque chose de particulier pour l'élévation de son âme ?

Merci d'avance de votre réponse.

Kol Touv.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
31588 réponses

Bonjour,

Le jour anniversaire du décès de votre papa, le 10 Chevat, est un jour d'une importance majeure.

Voici ce sur quoi il faut investir des efforts en ce jour :

1. Étudier le plus possible. Chaque mot prononcé [ou écouté] a un impact très important. C'est la meilleure des choses que vous puissiez offrir à votre papa.

2. Donner de la Tsédaka.

3. Réciter le Kaddich en ce jour et ce, depuis le vendredi soir qui précède le jour anniversaire du décès. Voir Yalkout Yossef-Avélout, page 479.

4. Organiser une Sé'ouda afin que l'on puisse réciter des Brakhot avant la consommation des aliments.

5. Si vous pouvez être l'officiant, cela est vivement conseillé pour les trois prières de ce jour. Voir Yalkout Yossef-Avélout, page 479.

6. Dans la mesure du possible : aller sur la tombe de votre papa y réciter des Téhilim et quelques Michnayot en présence de 10 personnes afin de réciter le Kaddich.

7. Ensuite, on récite le texte de la Hachkava. En quittant la tombe, on y pose une pierre.

8. Il est bien de jeûner en ce jour. Si cela n'est pas possible, il est bien de donner la valeur de deux repas à la Tsédaka.

9. Si le jour anniversaire du décès tombe un vendredi, il est permis de manger avant l'entrée du Chabbath, à condition d'y penser au moment où l'on accepte sur soi le jeûne.

10. Si le jour anniversaire du décès tombe un Chabbath, on devance le jeûne au jeudi qui précède.

11. Le jeûne doit être pris sur soi la veille du jour anniversaire du décès, à la fin de la prière de Min'ha avant de dire la phrase "Ossé Chalom".

12. Il est bien d'allumer une bougie à la mémoire du papa.

13. Si le jour anniversaire du décès tombe un jour où il y a une lecture de la Torah, il est vivement conseillé de monter au Séfer Torah. Si c'est un Chabbath, il est vivement conseillé de lire la Haftara [si cela vous est possible] ce Chabbath ainsi que le Chabbath qui précède. Voir Yalkout Yossef-Avélout, page 479.

14. Si le jour anniversaire du décès tombe un jour où il n'y a pas de lecture, il est vivement conseillé de monter le Chabbath précédent à la montée du Maftir.

Qu'Hachem vous protège et vous bénisse.

Mékorot / Sources : Yalkout Yossef.
Questions au Rav Dayan (tome 6)

Questions au Rav Dayan (tome 6)

L’équipe Torah-Box est fière de vous présenter le tome 6 de la série “Questions au Rav Dayan”, composé de 350 questions reçues par des Juifs à travers le monde sur le site Torah-Box depuis l’année 2014 à partir de laquelle Rav Gabriel Dayan a commencé à y répondre avec une précision rare et une persévérance de tous les instants.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN