Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
04:33 : Mise des Téfilines
05:57 : Lever du soleil
13:48 : Heure de milieu du jour
21:39 : Coucher du soleil
22:37 : Tombée de la nuit

Paracha Bé'houkotaï
Vendredi 27 Mai 2022 à 21:22
Sortie du Chabbath à 22:44

Hiloulot du jour
Rav 'Haïm 'Houri
Afficher le calendrier

Quel Kiddouch pour les 2èmes fêtes de Pessa'h ?

Rédigé le Lundi 29 Avril 2019
La question de Jacques S.

Bonjour,

Je ne suis pas très pratiquant et on m'a invité pour les deuxièmes fêtes de Pessa'h. Je serai le seul homme.

Quel Kiddouch faire ? Avez-vous un texte en phonétique ?

Merci.

La réponse de Rav Shimon GRIFFEL
Rav Shimon GRIFFEL
562 réponses

Bonjour,

Le soir, vous devrez réciter le Kiddouch de Yom Tov en omettant la Brakha de "Chéhé'héyanou".

Voici le texte en phonétique du Kiddouch du soir des derniers jours de Pessa'h :

Pour un Séfarade (prononciation généralement acceptée) :

Si la fête tombe Chabbath, vous commencerez par le paragraphe : "Yom hachichi vayikhoulou hachamayim véhaarets vékhol tséva'am vayékhal élo-him bayom hachévi'i melakhto achèr 'assa vayichbot bayom hachévi'i mikol mélakhto achèr 'assa. Vayévarèkh élo-him ete yom hachévi'i vayékadech oto ki bo chavat mikol mélakhto achèr bara élo-him la'assot".

Dans tous les cas, vous direz "Elé mo'adé ado-nay mikraé kodech achèr tikréou otam bémo'adam. Savri maranane". Tous répondent "Lé'haïm".

Vous réciterez la bénédiction sur le vin : "Baroukh ata ado-nay élo-hénou mélèkh ha'olam boré péri haguéfén" (certains disent "Haguafèn" à la place de "Haguéfèn"). Tous répondent "Amen".

Enfin, vous réciterez la bénédiction du Kiddouch (le Chabbath, il faudra ajouter ce qui est entre parenthèses) : "Baroukh ata ado-nay élo-hénou mélèkh ha'olam achèr ba'har banou mikol 'am véromémanou mikol lachone vékidéchanou bémitsvotav vatitèn lanou ado-nay élo-hénou béahava (chabbathot limnou'ha ou)mo'adim lésim'ha 'haguim ouzmanim léssassone (ete yom hachabbath hazé vé)ete yom 'hag hamatsot hazé ete yom tov mikra kodech hazé zémane 'hérouténou béahava mikra kodech zékhèr litsiate mitsrayim ki banou ba'harta véotanou kidachta mikol ha'amim (véchabbathot) oumo'adé kodchékha (béahava ouvratsone) bésim'ha ouvsassone hine'haltanou. Baroukh ata ado-nay mékadech (hachabbath vé)israëlvéhazémanim". Tous répondent "Amen".

Vous boirez alors la majeure partie du verre de vin avant d'en distribuer au reste des convives.

Pour un Ashkénaze (prononciation d'Europe de l'Ouest) :

Si la fête tombe Chabbath, vous commencerez par le paragraphe "Yom hachichi, vaykhoulou hachomayim veoorets vekhol tsévoom vaykhal élo-him bayom hachevi'i melakhto acher osso vayichboss bayom hachevi'i mikol melakhto acher osso. Vayvorekh élo-him ess yom hachevi'i vaykadech osso ki vo chovass mikol melakhto acher boro élo-him laassoss".

Dans tous les cas, vous direz : "Savri moronone verabonone verabossay".

Puis, vous réciterez la bénédiction sur le vin : "Boroukh ato ado-noy élo-hénou mélekh ho'olom boré péri hagofén". Tous répondent "Omen".

Enfin, vous réciterez la bénédiction du Kiddouch (le Chabbath, il faudra ajouter ce qui est entre parenthèses) : "Boroukh ato ado-noy élo-hénou mélèkh ho'olom acher bo'har bonou mikol 'om véromamonou mikol lochone vékidechonou bemitsvossov vatitèn lonou ado-noy élo-hénou béahavo (chabbossoss limnou'ho ou)mo'adim lesim'ho 'haguim ouzmanim lessossone (ess yom hachabboss hazé vé)ess yom 'hag hamatsoss hazé zman 'héroussénou (béahavo) mikro kodech zékher litsiass mitsroyim ki vonou vo'harto véossonou kidachto mikol ho'amim (véchabbass) oumo'adé kodchékho (béahavo ouvrotsone) bésim'ho ouvsossone hine'haltonou. Boroukh ato ado'noy mékadech (hachabbass vé)isroël véhazémanim". Tous répondent "Omen".

Vous boirez alors la majeure partie du verre de vin avant d'en distribuer au reste des convives.

Le matin, le Kiddouch consiste en la bénédiction sur le vin que l'on a l'usage de faire précéder de versets de la Torah. Dans votre cas, il me semble possible de se contenter de ce qui est nécessaire selon la loi stricte.

Pour un Séfarade, vous direz : "Savri maranane". Tous répondent "Lé'haïm". Puis, vous réciterez la bénédiction sur le vin : "Baroukh atah ado-nay élo-hénou mélèkh ha'olam boré péri haguéfèn" (certains disent "haguafèn" à la place de "haguéfèn"). Tous répondent "Amen". Vous boirez alors la majeure partie du verre de vin avant d'en distribuer au reste des convives.

Pour un Ashkénaze, vous direz : "Savri moronone verabonon verabossay". Puis, vous réciterez la bénédiction sur le vin : "Boroukh ato ado-noy élo-hénou mélekh ho'olom boré péri hagofén". Tous répondent "Omen". Vous boirez alors la majeure partie du verre de vin avant d'en distribuer au reste des convives.

Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Shimon GRIFFEL