Logo Torah-Box

Quel nom donner avant l'étude de Michna pour l'élévation d'une âme ?

Rédigé le Samedi 18 Août 2018
La question de Esther Sara N.

Bonjour Rav,

Avant l'étude de la Michna pour l'élévation de l'âme d'un défunt, est-il permis de dire le nom du père ou seulement de la mère ?

Merci Rav pour votre réponse.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
38977 réponses

Bonjour,

Il faut, toujours, rester fidèle aux coutumes de nos ancêtres.

Dans les communautés Séfarades

En général, dans les communautés Séfarades, on mentionne [uniquement] le nom de la maman fils / fille de sa maman.

Exemple : Its'hak Ben Sarah, Esther Bat Rivka. Voir Pné Baroukh [édition 5746], chapitre 38, Halakha 5.

Dans certaines communautés Séfarades, on mentionne [uniquement] le prénom du papa du défunt pour un homme et [uniquement] le prénom de la maman pour une femme. Yalkout Yossef - Avélout [édition 5767], page 536, Halakha 3.

Voir un autre usage dans Atéret Avot, volume 3, page 170, paragraphe 83 et note 83.

Dans les communautés Ashkénazes

On mentionne [uniquement] le nom du papa : fils / fille de son papa.

Exemple : Its'hak Ben Avraham / Esther Bat Yaacov. Voir Pné Baroukh [édition 5746], chapitre 38, Halakha 5.

N.B.

Il est permis d'étudier des Michnayot pour l'élévation de l'âme d'une femme et, à plus forte raison, s'il s'agit de sa maman. Divré Sofrim - Kitsour [édition 5772], chapitre 59, Halakha 1-2.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Mékorot / Sources : Pné Baroukh, Yalkout Yossef, Divré Sofrim.
Rambam - Hilkhot Dé'ot (Traits de caractère)

Rambam - Hilkhot Dé'ot (Traits de caractère)

Un véritable guide de vie qui enseigne les comportements que l'homme doit adopter : dans son hygiène de vie, dans l'amélioration de ses traits de caractère, ainsi que dans ses relations avec autrui.

acheter ce livre télécharger sur iTunes

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN