Quelles sont les fonctions du Cohen Gadol ?

Rédigé le Jeudi 16 Avril 2020
La question de Anonyme

Chalom Rav,

J'aurais aimé savoir avec précision quelles sont les fonctions du Cohen Gadol au Beth Hamikdach, en dehors de Yom Kippour ?

Merci et Kol Touv.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
25308 réponses

Bonjour,

1. Le Cohen Gadol est le chef / responsable en chef de tous les Cohanim. C’est, en quelque sorte, le président directeur général du Beth Hamikdach et de tous les services qui s’y célébraient. Voir Rambam, Hilkhot Kelé Hamikdach, chapitre 4, Halakha 12.

2. Le Cohen Gadol avait une maison particulière dans le Beth Hamikdach. Voir Midot, chapitre 5, Michna 4 et Rambam, Hilkhot Kelé Hamikdach, chapitre 5, Halakha 7.

3. Tous les jours, le Cohen Gadol offrait de son argent, le Korban ‘Havitin - composé de 12 ‘Hallot - six, le matin au moment du Korban Hatamid du matin et six, en fin d’après-midi au moment du Korban Hatamid de l’après-midi. Voir Vayikra 6, verset 13 et Rambam, Hilkhot Ma’assé Hakorbanot, chapitre 13, Halakha 2. Le service de ce Korban du Cohen Gadol pouvait être réalisé par tout Cohen, l’essentiel étant qu’il soit acheté avec son argent. Voir Yoma 28a, Tamid 30a, Rambam, Hilkhot Temidine Oumoussafine, chapitre 4, Halakha 6 et Min’hat ‘Hinoukh, Mitsva 136.

4. Le Cohen est censé être le grand en Torah et c’est lui qui est censé diriger le peuple en étant la plus grande autorité rabbinique. Voir Méiri sur Talmud Sanhédrin 18a.

5. Certains de nos maîtres affirment que c’est le Cohen Gadol qu’il fallait consulter lorsque l’on avait besoin d’une réponse fournie par le biais des Ourim Vétoumim du ‘Hochen Michpat. Voir Pirouch Hamichnayot du Rambam, fin du chapitre 7 de Yoma et Rambam, Hilkhot Kelé Hamikdach, chapitre 10, Halakha 13, Méiri et Ritva sur Talmud Yoma 73a.

6. Comme vous le mentionnez, tout le service de jour de Kippour n’était réalisable que par le Cohen Gadol. Voir Talmud Yoma 31b et 70a ainsi que Rambam, Hilkhot ‘Avodat Yom Hakipourim, chapitre 1, Halakha 2, Tossefot, passage Im Kène sur Talmud Yoma 32b et Tossefot Yechanim, Ritva sur Talmud Yoma 32a.

7. Tous les jours de l’année, le Cohen Gadol avait le droit d’offrir le Korban qu’il désirait et les Cohanim du Michmar [l’équipe en service] ne pouvaient pas s’y opposer. Voir Talmud Yoma 14a et Rambam, Hilkhot Kelé Hamikdach, chapitre 5, Halakha 12.

8. D’après certains de nos maîtres, le Cohen Gadol avait l’habitude d’offrir, tous les jours, le Korban Hatamid du matin et celui de l’après-midi. Selon d’autres, il ne les offrait que durant Chabbath et Yom Tov, en l’honneur de ces grands jours. Voir Talmud Yeroushalmi Yoma, chapitre 1, Halakha 2 et Talmud Yeroushalmi ‘Haguiga, chapitre 2, Halakha 4, rapporté par Tossefot, passage Ène sur Talmud ‘Haguiga 17a.

9. Le Cohen Gadol pouvait recevoir la part de n’importe quel Korban de la journée, même si elle revenait à un autre Cohen du Michmar [l’équipe en service]. Voir Talmud Yoma 14a et Rambam, Hilkhot Kelé Hamikdach, chapitre 5, Halakha 12.

10. Le Cohen Gadol recevait 4 ou 5 ‘Hallot des douze pains que l’on partageait tous les vendredis et une des deux ‘Hallot de Chavouot. Voir Tossefta Yoma, chapitre 1, Halakha 5, Talmud Yoma 17b, Rambam, Hilkhot Temidine Oumoussafine, chapitre 8, Halakha 11.

11. A part les restrictions du Cohen Hédyot, il lui était interdit de se marier à une veuve et de s'impurifier pour les membres de sa famille.

12. On trouve le Cohen Gadol dans Vayikra 21, verset 10, Bamidbar 35, verset 28.

13. Certains de nos maîtres pensent que Moché Rabbénou avait le statut de Cohen Gadol. Voir Talmud Zeva'him 101b, Vayikra Rabba, chapitre 11, Tan'houma, Parachat 'Houkat, passage 21. Pour d'autres détails à ce sujet, voir Encyclopédia Talmudit, volume 27, pages 256-257.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN