Aujourd'hui à Paris
06:18 : Mise des Téfilines
07:21 : Lever du soleil
13:53 : Heure de milieu du jour
20:26 : Coucher du soleil
21:12 : Tombée de la nuit

Horaires du Chabbat
Vendredi 10 Avril 2020 à 20:17
Sortie du Chabbath à 21:27


Hiloulot du jour
Rav Chalom Messas
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Quels types de cuisson sont concernés par Bichoul Goy ?

Rédigé le Mercredi 16 Mai 2018
La question de Kelly C.

Bonjour Rav,

Je voudrais savoir si Bichoul Goy (cuisson faite par un non-juif) concerne tous les types de cuisson ou non ? Friture, enfournement, vapeur ?

Merci beaucoup.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
19218 réponses

Bonjour,

1. Cuisson à l’eau - Bichoul - L’aliment se trouve dans un ustensile et il baigne dans l’eau qui s’y trouve

Interdit.

2. Rôtissage - Tsliya -  L’aliment est en contact direct avec des braises ou des flammes

Interdit.

3. Friture - Tigoun - L’aliment se trouve dans un ustensile et il baigne dans l’huile qui s’y trouve

Interdit.

4. Cuisson au four - Afiya

Interdit.

Pour le pain et les gâteaux Cachères, il y a une exception.

5. Torréfaction, grillage - Kliya - Action d'exposer certains aliments à un feu direct

Interdit. Voir paragraphe 2.

6. Salaison [salage] - Meli’ha

Permis.

La salaison [ou le salage] est la conservation de la nourriture avec du sel. Ce procédé se rapproche de l'utilisation de saumure, mais utilise du sel sec plutôt que de l'eau avec une forte concentration en sel. Il s'agit de l'une des nombreuses méthodes de conservation des aliments par diminution de l’activité de l’eau.

7. Saumurage - Kevicha  - Procédé consistant à plonger l’aliment dans une saumure [un bain d'eau plus ou moins salé]

Permis.

8. Micro-onde

Interdit.

Voir Bichoul Israël [Rav Touvia Yossef Goldschmidt], chapitre 6, Chévet Halévi, volume 8, réponse 185.

9. Fumage

Permis.

Le fumage naturel [en opposition au fumage artificiel] est une technique de conservation et d'aromatisation des aliments, consistant à exposer les denrées [viandes, poissons, etc.] à la fumée issue de la combustion de bois. L'opération consiste principalement à soumettre une denrée alimentaire à l'action des fumées qui se dégagent lors de la combustion de certains végétaux.

A propos du fumage, il y a de nombreux détails. Les décisions de la Halakha peuvent varier en fonction des différents procédés de fabrication.

Exemple : parfois, l’aliment subit, dans un premier temps, un fumage, mais, par la suite, il subit une cuisson [Bichoul]. Cela est interdit dans bien des cas.

Voir Bichoul Israël [Rav Touvia Yossef Goldschmidt], chapitres 7-10.

10. Cuisson à la vapeur - Bichoul 'Al Yedé Edim - Les vapeurs sont en contact direct avec l’aliment

De nombreux décisionnaires adoptent une attitude rigoureuse.

Voir Bichoul Israël [Rav Touvia Yossef Goldschmidt], chapitres 11-12.

11. Cuisson à la vapeur - Bichoul Al Yedé Edim - Les vapeurs ne sont pas en contact direct avec l’aliment, mais uniquement avec l’ustensile qui les contient

De nombreux décisionnaires adoptent une attitude rigoureuse.

Voir Bichoul Israël [Rav Touvia Yossef Goldschmidt], chapitres 12.

12. Pour des détails supplémentaires à propos des boites de conserves, cliquez sur le lien suivant :

http://www.torah-box.com/question/haricots-verts-en-conserve-bichoul-goy_25018.html

Les définitions concernant le fumage et le saumurage sont tirés de Wikipédia.

Pour des détails supplémentaires, voir Choul'han Mélakhim, volume 1, pages 597-676.

Si votre question porte sur un cas bien précis ou sur une situation bien précise [ce qui est préférable], vous êtes invité à nous en faire part.

Je suis à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN
Projet dédié par un généreux donateur