Aujourd'hui à Paris
05:13 : Mise des Téfilines
06:28 : Lever du soleil
13:57 : Heure de milieu du jour
21:23 : Coucher du soleil
22:16 : Tombée de la nuit

Paracha Ekev
Vendredi 7 Août 2020 à 21:01
Sortie du Chabbath à 22:12
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Questions halakhiques sur le "jeûne à l'eau"

Rédigé le Mercredi 8 Juillet 2020
La question de Réouven C.

Kvod Harav,

Lorsqu'on fait un jeûne à l'eau de plusieurs jours à des fins thérapeutiques (ou même préventivement pour être en bonne santé) et que Yom Kippour tombe Chabbatj, est-il possible de contrevenir à la Halakha selon laquelle on doit bien manger la veille de Yom Kippour ?

En effet, c'est la seule occasion dans le calendrier juif qui permet de faire un jeûne à l'eau de plus d'une semaine si on n'est pas malade.

D'autre part, une personne malade mais qui n'est pas en danger immédiat (par exemple : un diabétique ou une personne souffrant d'obésité morbide), peut-elle faire un jeûne à l'eau thérapeutique de plus d'une semaine, en ne mangeant rien Chabbath et en se faisant acquitter du Kiddouch par quelqu'un d'autre ?

Merci par avance.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
21522 réponses

Bonjour,

Votre première question  est : "Lorsqu'on fait un jeûne à l'eau de plusieurs jours à des fins thérapeutiques (ou même préventivement pour être en bonne santé) et que Yom Kippour tombe Chabbath, est-il possible de contrevenir à la Halakha selon laquelle on doit bien manger la veille de Yom Kippour ? En effet, c'est la seule occasion dans le calendrier juif qui permet de faire un jeûne à l'eau de plus d'une semaine si on n'est pas malade."

Réponse : il est interdit de faire un jeûne à l'eau la veille de Yom Kippour, étant donné que votre état de santé n'est pas dégradé. 

Voir Choul'han 'Aroukh, chapitre 604, Halakha 1 et Michna Broura, édition Dirchou, chapitre 604, passage 1, note 1.

Votre seconde question est : "D'autre part, une personne malade mais qui n'est pas en danger immédiat (par exemple : un diabétique ou une personne souffrant d'obésité morbide), peut-elle faire un jeûne à l'eau thérapeutique de plus d'une semaine, en ne mangeant rien Chabbath et en se faisant acquitter du Kiddouch par quelqu'un d'autre ?"

Réponse : cela n'est pas permis !

Etant donné que la consommation d'aliments ne vous est pas interdite, il faut accomplir la Mitsva des trois repas du Chabbath avec ceux qu'il vous est possible de consommer !

Voir Choul'han 'Aroukh, chapitre 288, Halakha 1-2 et Pisské Techouvot, nouvelle édition 5771, chapitre 242, passage 5.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN