Logo Torah-Box

Réé : pourquoi répéter l’interdit de boire le sang de l’animal ?

Rédigé le Dimanche 11 Septembre 2022
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Pourquoi la Torah, dans la Parachat Réé, répète-t-elle plusieurs fois l’interdit de boire le sang de l’animal ?

Merci.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
38791 réponses

Bonjour,

L'interdiction du sang est mentionnée huit fois dans la Torah : Vayikra 3, verset 17, Vayikra 7, verset 26, Vayikra 17, versets 12 et 14, Dévarim 12, verset 16, Dévarim 12, versets 23, 24 et 25.

Rachi répond à votre question : selon Rabbi Yéhouda, si la Torah formule des avertissements si particuliers, cela prouve que la consommation de sang était très répandue à l'époque. Il fallait, donc, une mise en garde dissuasive.

Ben 'Azaï en déduit : la Torah veut nous encourager et nous faire savoir combien il est important de se renforcer pour accomplir les Mitsvot. Si la Torah doit nous encourager à ne pas manger du sang, dont il est facile de s'en séparer [étant répugnant], à plus forte raison devons-nous nous éloigner de toutes les activités interdites et ne pas s'en approcher imprudemment.

Il est à noter que les répétitions font office de références pour déduire l'interdiction qui touche différentes catégories de sang : Dam 'Houlin, Dam Kodachim, Dam Kissouy, Dam Haévarim, Dam Hatamtsit. Talmud Kritout 4b, Rachi sur Dévarim 12, verset 24, Séfer Ha'hinoukh et Min'hat 'Hinoukh, Mitsva 148.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

1 Histoire pour Chabbath, Tome 2 (Binyamin Benhamou)

1 Histoire pour Chabbath, Tome 2 (Binyamin Benhamou)

Enfin en livre, les fameuses histoires racontées en vidéos par Binyamin Benhamou. Emouvantes et inspirantes, ces histoires sont à lire et à relire. 

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN