Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
04:36 : Mise des Téfilines
05:59 : Lever du soleil
13:47 : Heure de milieu du jour
21:37 : Coucher du soleil
22:34 : Tombée de la nuit

Paracha Bé'houkotaï
Vendredi 27 Mai 2022 à 21:22
Sortie du Chabbath à 22:44
Afficher le calendrier

Repas de Bar Mitsva, Sé'oudat Mitsva ?

Rédigé le Mardi 29 Septembre 2015
La question de Simon K.

Bonjour,

Quelle Guémara parle de la Sé'ouda quand il y a une Bar Mitsva ?

Existe-t-il une source halakhique à cette Sé'ouda ? S'agit-il d'une Sé'oudat Mitsva ?

Merci de me donner les références pour que je puisse approfondir ce point.

La réponse de Rav Avraham GARCIA
Rav Avraham GARCIA
6686 réponses

Chalom Ouvrakha,

La Guémara (Baba Kama 87a et Kiddouchin 31a) nous rapporte les propos de Rav Yossef qui était aveugle et qui disait qu’il dressera une Sé'ouda à tout celui qui lui démontre que l'aveugle est obligé d'accomplir les Mitsvot, c'est-à-dire que le fait d'être dans l'obligation nous amène à faire une Sé'ouda.

De cette Guémara, le Yam Chel Chlomo nous écrit que l'on a l'habitude de réaliser une Sé'ouda lorsque l'enfant devient "Bar Mitsva", apte à accomplir les Mitsvot, comme Rav Yossef le disait. C'est ainsi que tranche le Maguen Avraham Ora'h 'Haïm 225. C'est donc bel et bien une Sé'oudat Mitsva !

Bien que l'on ne puisse pas tirer une source halakhique d'un midrach, on retrouve en tout cas une idée similaire dans le Midrach Béréchit 21, 8, au sujet d'Avraham Avinou qui a fait une Sé'ouda à son fils Its'hak le jour "Yigamel", le Midrach traduit qu’il s’agit du jour où Its'hak s'est libéré de son Yetser Hara', et les commentateurs expliquent qu'il s'agit du jour de sa Bar Mitsva. Voir aussi Torah Chléma sur place, notation 49, au nom du Midrach Haggada.

Néanmoins, la réelle Mitsva est lorsque cette Sé'ouda est réalisée le jour-même où l'enfant devient Bar Mitsva. Si ce n'est pas le cas, on dira des paroles de Torah dans cette Sé'ouda, et elle deviendra à nouveau Sé'oudat Mitsva.

Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Avraham GARCIA