Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
07:20 : Mise des Téfilines
08:30 : Lever du soleil
12:42 : Heure de milieu du jour
16:54 : Coucher du soleil
17:45 : Tombée de la nuit

Paracha Vayichla'h
Vendredi 9 Décembre 2022 à 16:35
Sortie du Chabbath à 17:48
Afficher le calendrier

Retirer les Mézouzot avant de quitter un logement : les détails à connaitre

Rédigé le Lundi 4 Juillet 2022
La question de Anonyme

Bonjour,

J’ai entendu qu’il est interdit de retirer les Mézouzot du logement que je quitte. Mais je ne comprends pas ; je les ai payées, pourquoi devrai-je les laisser en place alors qu’un nouveau locataire arrive sur les lieux ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
33085 réponses

Bonjour,

En effet, dans certains cas, il est interdit de retirer les Mézouzot avant de quitter le logement. Choul'han ‘Aroukh - Yoré Déa, chapitre 291, Halakha 2.

Explications :

1. Pourquoi est-il interdit de retirer les Mézouzot avant de quitter un logement ?

Deux raisons !

A. Lorsque l’on place des Mézouzot aux portes d’une maison, elle est transformée en lieu saint et Hachem vient s’y installer. Le fait de retirer les Mézouzot fait disparaître cette sainteté, ce qui peut entraîner certains dangers pour celui qui ne considère pas cette restriction et pour celui qui résidera dans la maison. C’est, donc, une chose à éviter. Tossefot Haroch et Ritva sur Talmud Baba Métsia 102a.

B. C’est aussi un mépris pour les Mézouzot qui, jusque là étaient utilisées pour en faire une Mitsva. Une fois retirées, elles n’ont plus aucune utilité.

2. Dans quels cas cette interdiction n’est pas en vigueur ?

A. Si la maison va être habitée par un non-juif, il faut retirer les Mézouzot.

B. Si la maison ou la pièce vont être prochainement détruites, il est permis de retirer de suite, les Mézouzot. Il n’est pas nécessaire d’attendre la veille de la destruction.

C. Si on tient absolument à ses Mézouzot, il est absolument possible d’exiger au prochain locataire / acheteur, leur contrepartie monétaire. Choul'han ‘Aroukh - Yoré Déa, chapitre 291, Halakha 2.

D. S’il ne veut pas payer, il est possible de retirer les Mézouzot pour les vérifier et placer des Mézouzot moins chères à la place. Dans la mesure du possible, on fera vérifier ses Mézouzot après les avoir retirées.

E. Si le nouveau locataire / acheteur veut fixer ses propres Mézouzot, il est permis de retirer les anciennes Mézouzot juste avant qu’il place les siennes. Il est préférable que ce soit le nouveau locataire / acheteur qui procède au changement des Mézouzot.

Yabi'a Omer, volume 3, Yoré Déa, réponse 18, Min’hat Its’hak, volume 5, réponse 110 et volume 10, réponse 96, Michné Halakhot, volume 16, réponse 98, Min’hat Acher, volume 1, réponse 58, Chévet Halévi, volume 2, réponse 159, Rivevot Efraïm, volume 2, réponse 29, Chraga Hameïr, volume 1, réponse 39, Binyan Av, volume 5, réponse 53.

F. D’après certains décisionnaires, si l’on est certain que le prochain locataire / acheteur ne va pas résider dans la maison avant d’y faire des travaux nécessitant de retirer les Mézouzot, il est permis de les retirer en quittant la maison. Iguerot Moché, Yoré Déa, volume 4, réponse 44. Dans la mesure du possible, on les fera vérifier après les avoir retirées. Avant d’agir comme ceci, il faut contacter un Rav.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Questions au Rav Dayan (tome 5)

Questions au Rav Dayan (tome 5)

L’équipe Torah-Box est fière de vous présenter le tome 5 de la série “Questions au Rav Dayan”, composé de 313 questions reçues par des Juifs à travers le monde sur le site Torah-Box depuis l’année 2014 à partir de laquelle Rav Gabriel Dayan a commencé à y répondre avec une précision rare et une persévérance de tous les instants.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN