Aujourd'hui à Paris
07:07 : Mise des Téfilines
08:09 : Lever du soleil
13:37 : Heure de milieu du jour
19:03 : Coucher du soleil
19:48 : Tombée de la nuit

Horaires du Chabbat
Vendredi 18 Octobre 2019 à 18:37
Sortie du Chabbath à 19:42


Hiloulot du jour
Yaakov Avinou
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Retirer sa Kippa pour être en sécurité ?!

Rédigé le Lundi 26 Janvier 2015
La question de Yoann S.

Bonjour Rav,

Tous les gens qui ont peur (familles, amis etc.) me répètent sans cesse : "Enlève ta Kippa, ne montre aucun signe de ta judaïté, cache toi, vit caché...", parce que je porte une Kippa.

Cela me donne l'impression que si je me cache comme ça, je renie ma religion et mon D.ieu 'Hass Véchalom. J'ai l'impression que retirer sa Kippa et se cacher c'est un manque de Emouna, et cette situation est horrible.

Rav, qu'en pensez vous et que dois-je faire ?

La réponse de Rav Avraham GARCIA
Rav Avraham GARCIA
4408 réponses

Chalom Ouvrakha,

Cela me touche énormément de voir comment un juif veut garder son image de juif la plus parfaite, au risque de subir un dommage corporel 'Hass Véchalom.

1. Il faut savoir tout d'abord que le port de la Kippa n'est qu'un acte de piété, comme nous pouvons le sous-entendre de la Guémara Kiddouchin 31a, ainsi que dans Chabbath 156b, dans Nédarim 30a, et dans plusieurs autres références. Ainsi, on peut sous-entendre du Rambam et du Choul'han Aroukh Siman 2, Sé'if 6 qu'il ne s'agit là que d'un acte de piété, comme l'ont déduit tous les décisionnaires.

2. De même, pour sa Parnassa (travail), tous les décisionnaires ont écrit que l'on a le droit d'ôter sa Kippa (voir le responsa du Rav Moché Feinstein tome 4, resp. 2, et plusieurs autres grands Rabbanim).

Il est donc évident mon cher ami, que si vous sentez un quelconque danger, ne serait-ce qu'une possibilité que l'on vous cause un dommage, vous êtes exempté de mettre la Kippa.

3. Attention : bien entendu, s'il y a un autre moyen discret de vous couvrir la tête, vous avez tout gagné : mettez une casquette ou un chapeau !).
 

Je voudrais conclure avec l'histoire du Rav Rubinstein, qui était Rav à la rue pavée et qui a passé la guerre caché à Nice, et à qui l'on a également exposé une question similaire, à savoir est-il possible de s'habiller comme un non-juif ?

Le Rav a répondu de manière un peu humoristique la chose suivante : "Si tu t'habilles comme un Goy tu trompes la gestapo, mais si tu t'habilles comme un juif, tu trompes Hachem... Il vaut mieux tromper la gestapo".

Je vous bénis et vous souhaite de faire le bon choix.

Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Avraham GARCIA
Projet dédié par un généreux donateur