Réviser le Bac Chavou'ot

Rédigé le Lundi 6 Juin 2016
La question de Anonyme

Chalom Rav,

Est-il permis de réviser son bac durant Chavou'ot ?

Merci.

La réponse de Rav Avraham GARCIA
Rav Avraham GARCIA
6466 réponses

Chalom Ouvrakha,

L'interdit de prononcer des paroles profanes (Dabèr Davar) inclut aussi le Yom Tov (Pri Mégadim au début du Siman 308, et Biour Halakha 529, et Kaf Ha'haïm 495 Sé'if Katan 6).

En effet, en apprenant par cœur des formules, vous devez certainement enfreindre cet interdit (voir Cha'aré Téchouva 339-4), surtout si vous parlez d'actes interdits à réaliser (voir Michna Broura 416 Sé'if Katan 19). On pourra régler ce problème si vous lisez sans prononcer de paroles.

Néanmoins, si vous fournissez un effort désagréable pour apprendre (même en lisant), il y aura un interdit qui s'ajoutera, celui de ne pas être soucieux Chabbath et de ne pas se faire souffrir (306-8).

Il y a aussi l'interdit de lire des choses profanes, et le Michna beroura nous dit que tout celui qui craint le ciel devra s'en abstenir.

Le seul interdit qui semblerait être inexistant et celui de préparer (Mékhine) du Yom Tov pour les jours de semaine (voir Chmirat Chabbath Kéhilkhata chapitre 28, notes 169 à 206).

En conclusion : toute personne qui a la crainte du ciel ne s'adonne pas à ce genre de lecture.

Si en cas de besoin inévitable on voudra réviser ses études pour le Bac, par exemple, cela sera toléré uniquement si la lecture non verbale est réalisée de manière agréable, ou, tout au moins, qu'elle ne cause pas de désagrément au lecteur (ce qui est rarement le cas lorsque l'on prépare son Bac).

Je vous souhaite beaucoup de réussite, et que le mérite du Yom Tov vous protège.

Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Avraham GARCIA