Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
05:30 : Mise des Téfilines
06:42 : Lever du soleil
13:55 : Heure de milieu du jour
21:07 : Coucher du soleil
21:58 : Tombée de la nuit

Paracha Ekev
Vendredi 19 Août 2022 à 20:40
Sortie du Chabbath à 21:49
Afficher le calendrier

Rôle de chacune des 12 tribus

Rédigé le Jeudi 30 Avril 2015
La question de Jean-Charles A.

Erev Tov,

Pourriez-vous nous indiquer quel est le rôle, la fonction des 12 tribus ?

Par exemple : Yehouda des législateurs, des rois etc.

Je vous remercie de votre temps !

Je vous souhaite que chaque membre du Kollel ait son (ou ses) Zevouloun pour étudier la Torah Lichma, dans la paix, la joie, la simplicité et l'amour, Amen !

Kol Touv !

La réponse de Rav Daniel ZEKRI
Rav Daniel ZEKRI
1557 réponses

Chalom,

Le camp de Yéhouda est composé de tous les dignitaires du peuple : Rois, Sages et Riches. Ces valeurs ne sont rien en comparaison avec la vertu de modestie.

Aussi, le Kéli Yakar, expliquant la disposition des quatre camps, précise qu'ils correspondent en fait aux quatre vertus essentielles : la sagesseles valeurs moralesle courage et la richesse.

Le Talmud enseigne : "La Chékhina ne réside que sur un homme sage, riche, fort et modeste." La modestie demeure, cependant, la principale de toutes les valeurs morales. Les bannières, devant amener la Chékhina à résider parmi Israël, furent disposées selon cette échelle de valeurs.

Yéhouda, Yissakhar et Zévouloun sont les premiers, car d'eux sort l'enseignement de la Torah, la lumière pour le peuple. C'est pourquoi ils sont situés à l'Est. Ils sont appelés à combattre en première ligne pour la Torah qui les aide et leur assure la victoire. Les initiales des trois noms forment Youd, Youd et Zayine, dont la valeur numérique est 27, nombre total des lettres de l'alphabet.

Réouven, Chim'on et Gad sont au Sud. Darom, Sud, se décompose en "Dar Roum", "réside sur les hauteurs", car le soleil, au midi, est à son zénith. C'est la récompense que reçoit quiconque accepte de se soumettre. Réouven, en se repentant pour l'acte de Bil'a, fit preuve de soumission et de modestie. Chim'on était au service du peuple d'Israël. Parmi ses descendants, des éducateurs et des scribes. Étant la tribu la plus démunie et pauvre, elle est soumise et modeste. Gad était la tribu de pionniers qui se mettait au devant du danger, non par orgueil, mais par humilité, tel qu'il est dit : "Gad sera assailli d'ennemis, mais il les assaillira en les talonnant." Le talon est symbole de modestie.

Ephraïm, Ménaché et Binyamin sont installés à l'Ouest. Ils viennent en troisième position. Le courage et la puissance sont leurs vertus. Il est dit en effet : "Aux regards d'Ephraïm, Binyamin et Ménaché, déploie ta puissance, et marche à notre secours !". Yossef a la force du taureau, et Binyamin celle du loup. Et comme la force et la puissance vont en déclinant, leur position est également à l'Ouest où se couche le soleil.

Dan, Naftali et Acher sont au Nord, lieu où se trouve l'or et la richesse. Les trois furent riches. À propos d'Acher, il est dit : "Pour Acher, sa production sera abondante...", de Naftali : "Rassasié des grâces divines". Quant à Dan, il ne procède à la confection des deux veaux d'or qu'en raison de la richesse que lui a prodiguée D.ieu. La richesse, étant la valeur la moins considérée, est citée en dernier. C'est pourquoi ce camp se déplace en dernier.

"Et sa légion, d'après son recensement" : Pour le Hé'mèk Davar, ce verset n'est pas une narration mais plutôt une partie de l'ordre divin à Moché.

Ramban enseigne que, durant les vingt jours qui séparent le recensement de la mise en place du campement des Bné Israël, aucune mort n'est venue altérer le nombre initial des hommes. C'est un miracle que, durant ces vingt jours, aucun mort ne vienne ternir la joie d'Israël.

Après avoir dénombré les tribus de Yissakhar et Zévouloun, le texte dit : "Ceux-là ouvriront la marche". Rachi explique comment se passait le déplacement d'Israël dans le désert : "Quand ils voient la nuée s'éloigner, les Cohanim sonnent de la trompette et le camp de Yéhouda se met en marche en premier lieu, et quand ils marchent, ils marchent comme ils campent; les Léviim et les voitures au milieu, la bannière de Yéhouda à l'Est, celle de Réouven au Sud, celle d'Ephraïm à l'Ouest, et celle de Dan au Nord."

Ainsi, le déplacement des Bné Israël dans le désert, comme leur campement, était-il régi à la manière des anges célestes. Ce faisant, les Bné Israël avaient pour unique but de ressembler davantage aux anges, mais ils aspiraient par leur conduite à les dépasser en visant une perfection morale qui les rendait chers aux yeux de D.ieu.

Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Daniel ZEKRI