c Question au Rav : Sang d’œuf dans une poêle

Sang d’œuf dans une poêle

Rédigé le Mardi 23 Février 2016
La question de Jean-Charles A.

Chalom Rav,

Est-ce que la tache de sang de l’œuf rend Taref la poêle quand celui-ci est cuit avec son sang ?

Kol Touv.

La réponse de Rav Avraham GARCIA
Rav Avraham GARCIA
6336 réponses

Chalom Ouvrakha,

Selon le Choul'han Aroukh (Yoré Déa 66, 3), si le sang se trouve dans le blanc de l'oeuf, on peut retirer le sang, et l'œuf reste permis.

Néanmoins, certains Séfaradim interdisent tout de même l'œuf (Rav 'Hida dans le Ma'hzik Brakha, ainsi que le Ben Ich 'Haï dans le Rav Péalim tome 4, 5, et dans son livre, Parachat Métsora).

Si le sang se trouve dans le jaune, cela est interdit selon tous les avis, et, par conséquent, la poêle devra être cachérisée.

Néanmoins, de nos jours, les poules sont isolées des mâles, et les œufs sont fécondés de façon artificielle (Safna Méara), et, pour rentabiliser la production, on emploie des moyens pour les obliger à pondre toutes les 24 heures (c'est aussi la raison pour laquelle la coquille est blanche et non pas marron). De ce fait, on interdira l'œuf, mais, a posteriori, la poêle n'aura pas besoin d'être cachérisée (voir Yabi'a Omer Yoré Déa 3, 2, et autres). Il serait bien d'attendre 24 heures sans l'utiliser.

En conclusion : si vous achetez des œufs blancs qui ont été fécondé artificiellement, vous n'aurez qu'à retirer l'œuf, et la poêle n'a pas besoin d'être cachérisée.

Si ce n'est pas le cas, et que le sang était dans le jaune (ou dans la jonction entre le jaune et le blanc), l'œuf est interdit et rend la poêle Taref, qui devra donc être cachérisée.

Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Avraham GARCIA