Aujourd'hui à Paris
05:33 : Mise des Téfilines
06:44 : Lever du soleil
13:55 : Heure de milieu du jour
21:05 : Coucher du soleil
21:55 : Tombée de la nuit

Paracha Choftim
Vendredi 21 Août 2020 à 20:36
Sortie du Chabbath à 21:43
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Se doucher la semaine du 9 Av

Rédigé le Mercredi 2 Août 2017
La question de Aviratelle L.

Bonjour,

A-t-on le droit de se doucher Chavou'a Ché'hal Bo (la semaine où tombe le 9 Av) ?

Merci.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
21648 réponses

Bonjour,

Dans les communautés Séfarades

1. Depuis Roch ‘Hodech Av, jusqu’à la semaine où tombe le jeûne du 9 Av, il est permis de se laver normalement, sans aucune restriction.

2. Durant la semaine où tombe le jeûne du 9 Av : il est permis de se laver à l’eau froide [ou très tiède] avec, éventuellement, du savon.

Voir Torat Hamo'adim - Ben Hamétsarim, chapitre 5, Halakha 40.

3. Dans les pays très chauds, pour ceux qui transpirent énormément [même s’il ne s’agit pas d’un pays très chaud] ou pour ceux dont l’activité professionnelle entraîne des sueurs importantes, il est possible d’adopter une attitude permissive [avec de l’eau très tiède - pas chaude et du savon. Si l’eau chaude est indispensable, cela est permis].

4. Il est permis de se doucher si cela est nécessaire pour accomplir la Mitsva de se retrouver avec sa femme.

5. Il est absolument permis aux femmes de se laver comme d’habitude si c’est en vue d’une préparation pour le Mikvé.

6. Selon Rav Bentsion Abba Chaoul, il est permis de se laver à l’eau froide [ou très tiède] uniquement en cas de vrai besoin. Pour le visage, les mains et les pieds, cela et permis. Voir Or Létsion, volume 3, chapitre 27, Halakha 1.

Dans les communautés Ashkénazes

1. Dans la plupart des communautés Ashkénazes, il est habituel de ne pas se doucher depuis Roch ‘Hodech Av jusqu’au 10 Av en journée à l’heure de ‘Hatsot [en cas de vrai besoin, cela est permis à l’eau froide ou tiède avec du savon - Techouvot Véhanhagot, volume 2, question 260 et Halikhot Chlomo, page 423].

2. Cependant, il est permis de se laver les pieds, les mains et le visage avec de l’eau froide et du savon.

3. Dans les pays très chauds, pour ceux qui transpirent énormément [même s’il ne s’agit pas d’un pays très chaud] ou pour ceux dont l’activité professionnelle entraîne des sueurs importantes, il est possible d’adopter une attitude permissive [avec de l’eau très tiède - pas chaude et du savon. Si l’eau chaude est indispensable, cela est permis].

Voir Né’hamat Israël, chapitre 15, Halakha 5, 14, Pisské Techouvot, chapitre 551, passage 48 et Iguerot Moché - Even Haézer, volume 4, question 84, passage 4.

4. Il y a des avis plus rigoureux à ce sujet.

5. Il est permis de se doucher si cela est nécessaire pour accomplir la Mitsva de se retrouver avec sa femme.

6. Il est absolument permis aux femmes de se laver comme d’habitude si c’est en vue d’une préparation pour le Mikvé.

Je suis à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN