c Question au Rav : Se faire appeler par tous ses prénoms, obligatoire ?

Se faire appeler par tous ses prénoms, obligatoire ?

Rédigé le Dimanche 29 Juillet 2018
La question de Anonyme

Kvod Harav,

J'ai entendu et lu que lorsque l'on a plusieurs prénoms, le mieux est de se faire appeler par tous les prénoms et à posteriori lorsque l'on monte à la Torah.

Cependant, Moché Rabbénou, qui avait une dizaine de prénoms, ne se fait jamais appeler par tous ses prénoms dans la Torah.

Est-ce que, dans le ciel, il y a vraiment un problème à ne pas se faire appeler par tous ses prénoms ?

Est-ce que le fait de réciter les versets de tous ses prénoms dans la 'Amida compenserait cela ?

Merci beaucoup par avance.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
26633 réponses

Bonjour,

1. Réponse à votre première question : le Midrash s'attarde sur votre remarque : les dix prénoms de Moché Rabbénou étaient, en fait, des qualificatifs attribués par son entourage [qui auraient pu être ses prénoms]. Mais Hachem dit : « C’est uniquement le prénom attribué par la fille de Pharo que Je choisirai [dans la Torah] ».

Voir Midrash Rabba [Vilna], chapitre 1, passage 3, sur Vayikra et ‘Hachouké ‘Hémed sur Talmud Nédarim 20b.

2. Réponse à votre seconde question : de nos jours, si le jour de la Brit Mila ou de la nomination [pour les filles] on attribue deux prénoms, il faut les utiliser - au moins quelques fois par semaine, car, sinon, cela risque d‘empêcher une partie des bienfaits réservés à l’enfant. Mais il est toujours possible de faire disparaître un des prénoms, en décidant, une fois pour toute, de ne plus l’utiliser - et là, il n’y aura plus de problèmes.

Voir Véyikaré Chémo Béisraël, pages 82-83.

3. Réponse à votre troisième question : non, absolument pas.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN