Aujourd'hui à Paris
07:16 : Mise des Téfilines
08:26 : Lever du soleil
12:41 : Heure de milieu du jour
16:55 : Coucher du soleil
17:46 : Tombée de la nuit

Paracha Vayichla'h
Vendredi 4 Décembre 2020 à 16:36
Sortie du Chabbath à 17:49

Hiloulot du jour
Rav Yossef Yozel Horowitz (Novardok)
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Se faire masser pendant Chabbath, permis ?

Rédigé le Samedi 31 Octobre 2020
La question de Avigaelle U.

Bonjour Rav,

A-t-on le droit de se faire faire un massage pendant Chabbath par un professionnel ?

Il utilisera certainement des huiles de massage, mais pas d'instrument particulier. On le paie avant Chabbath.

Merci d'avance.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
23206 réponses

Bonjour,

1. Si les massages ont pour but de faire disparaître des douleurs vraiment insupportables à tel point que vous soyez obligée d'être alitée, cela est permis.

2. Si les douleurs ne vous empêchent pas d'être en service, les massages ne sont permis que s'ils sont réalisés d'une manière inhabituelle et sans huiles guérissantes : sans appuyer trop fort. 

Voir Chemirat Chabbath Kéhilkhata, chapitre 40, Halakha 12 et note 39, Nafchénou Ba'haïm, pages 274-276.

3. Pour savoir s'il est permis à une femme de se rendre chez un masseur homme, cliquez sur les liens suivants :

https://www.torah-box.com/question/tsniout-pour-une-femme-chez-un-medecin-homme_27748.html

https://www.torah-box.com/question/praticien-homme-pour-femmes_34234.html

Voir Chevet Halévi, volume 3, question 186 et volume 4, question 167, Iguerot Moché, Even Haézer, volume 4, question 65, Béer Moché, volume 3, question 152, passage 15 et volume 4, question 118, passage 4, Michné Halakhot, volume 7, question 232, Taharat Habayit, volume 2, page 222, Min'hat Its'hak, volume 7, question 73 et volume 10, question 31, passage 2, Oum Ani ‘Homa, volume 1, page 19, Halakha 5.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN