Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
05:34 : Mise des Téfilines
06:44 : Lever du soleil
13:55 : Heure de milieu du jour
21:04 : Coucher du soleil
21:54 : Tombée de la nuit

Paracha Ekev
Vendredi 19 Août 2022 à 20:40
Sortie du Chabbath à 21:49
Afficher le calendrier

Séparation hommes-femmes dans un repas de famille

Rédigé le Jeudi 30 Avril 2020
La question de Daniel M.

Bonjour Rav,

Dans un repas de famille proche (cousins, cousines, oncles et tantes), est-il permis de mettre tous les hommes sur une longueur et les femmes en face, chacun en face de son conjoint ?

Merci pour toutes vos réponses qui sont très claires et très ciblées.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
31613 réponses

Bonjour,

Etant donné que dans le repas de famille en question, il y a des femmes sur lesquelles il est interdit d'attarder son regard [cousin-cousine, beau-frère - belle-sœur, par exemple], il n'est pas prudent d'organiser les tables de cette manière.

Dans certains cas de repas familial - cela dépend des liens de parenté -, il n'est pas obligatoire de placer une Mé'hitsa entre les hommes et les femmes, mais il faudra tout de même marquer une certaine délimitation :

Soit les hommes et les femmes seront assis autour de tables différentes, soit les hommes et les femmes sur une même longue table MAIS les hommes et les femmes aux deux extrémités et pas les uns en face des autres [à la limite, on placera un homme et sa femme ou un frère et sa sœur]. Voir Gan Naoul, volume 1, chapitre 3.

Il est à noter que, dans la plupart des cas, la présence d'une Mé'hitsa est indispensable, car certaines femmes et jeunes filles ignorent certaines exigences de la Halakha. Malheureusement, cela est valable même dans les milieux très religieux où, même lorsque les habits recouvrent correctement les parties du corps mentionnées dans la Halakha, le style, la tendance et la prestance sont assez souvent d'une élégance trop recherchée et exagérée.

Voir Talmud 'Avoda Zara 20b, Iguéret Hatechouva de Rabbénou Yona, passage 78, Sridé Ech, volume 3, réponse 95 [dans la nouvelle édition : volume 2, réponse 49] et Gan Naoul, volume 1, chapitre 6.

Vous êtes sensé, brillant et intelligent. Donc, il n’est pas nécessaire de commenter davantage.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Questions au Rav Dayan (tome 5)

Questions au Rav Dayan (tome 5)

L’équipe Torah-Box est fière de vous présenter le tome 5 de la série “Questions au Rav Dayan”, composé de 313 questions reçues par des Juifs à travers le monde sur le site Torah-Box depuis l’année 2014 à partir de laquelle Rav Gabriel Dayan a commencé à y répondre avec une précision rare et une persévérance de tous les instants.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN