Logo Torah-Box

Signification des couleurs

Rédigé le Lundi 5 Septembre 2022
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

J'ai entendu que les couleurs avaient une signification précise.

Que dire à propos d'une personne qui aime la couleur grise ? La couleur bleue ? Et le rose ?

Merci beaucoup, qu'Hachem vous comble de Ses plus belles Brakhot !

La réponse de Rav Yossef 'Haïm BENHAMOU
Rav Yossef 'Haïm BENHAMOU
653 réponses

Bonjour,

Voici la synthèse des paroles de Rabbi Moché Cordovéro dans "La porte des Couleurs", dans le livre de Pardess Rimonim.

Il n’y a rien sur terre qui n’ait pas sa source dans les sphères élevées. Attention, lorsque nous associons une couleur à une sphère, cela ne signifie pas que la sphère ait une couleur, mais il s’agit d’une indication sur sa fonction ou de l’influence de cette sphère.

La sphère de la Kétèr (couronne) fait référence à une lumière transparente.

La sphère de la sagesse fait référence au bleu foncé (violet).

La sphère de la Bina (discernement) fait référence au vert.

La sphère de la bonté est en rapport avec le blanc, l’argent et le bleu clair.

La sphère de la rigueur est en rapport avec le rouge, l’or.

Le Tiférèt (splendeur) est jaune comme l’œuf.

La Nétsa'h (éternité ou victoire), rouge qui tend vers le blanc (rose et bleu).

La Hod (reconnaissance) est en rapport avec le blanc qui tend vers le rouge (rose foncé).

Le Yessod (racine) est un mélange de Nétsa'h et de Hod, et on peut lui associer la couleur orange.

La Malkhout (royauté) fait référence au rouge qui tend vers le noir ainsi que vers le gris.

La Malkhout fait référence, en 'Hassidout, à la matérialisation et réalisation des choses.

Il faut savoir que des études menées par le Professeur Arnold Wilmaks indiquent que les couleurs ont une influence sur nos vies. Par exemple, le vert aide à la rapidité de la lecture, le jaune fait passer des messages de joie (professeur australien Joudi Skot Khis), le rouge influe sur le battement du cœur (Professeur Andro Elyot) et sur les nouvelles ambitions, etc.

Kol Touv.

Mékorot / Sources : Pardess Rimonim.
Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Yossef 'Haïm BENHAMOU