Aujourd'hui à Paris
05:49 : Mise des Téfilines
06:57 : Lever du soleil
13:53 : Heure de milieu du jour
20:47 : Coucher du soleil
21:35 : Tombée de la nuit

Paracha Réé
Vendredi 30 Août 2019 à 20:19
Sortie du Chabbath à 21:25

Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Sources des lois de Tsniout

Rédigé le Mercredi 18 Avril 2018
La question de Anonyme

Kvod Harav,

Où peut-on trouver dans la Torah la source des règlements vestimentaires de Tsniout pour une femme ?

Où est-il écrit précisément qu'une femme doit couvrir ses genoux, coudes, clavicule etc. ?

Merci d'avance.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
16190 réponses

Bonjour,

Ci-dessous quelques références à propos de votre question :

1. Talmud Chabbath 98b

Dans cette référence, nos Sages, les ‘Hakhamim décrivent la splendeur des tentures qui recouvraient le Michkan.

Ils le comparent à une femme qui se déplace dans le domaine publique avec ses habits qui trainent derrière elle.

Donc, les habits n’étaient pas simplement « longs », ils trainaient sur le sol.

2. Talmud Erouvin 100b

Nos Sages, les ‘Hakhamim, nous apprennent la manière dont un mari doit faire des éloges à sa femme et la manière dont il doit s’adresser à elle :

« Je t’achèterai un joli manteau, tellement long, qu’il arrivera à la plante de tes pieds. »

Assez claire, n’est-ce pas ?

3. Talmud Brakhot 24a

Dans cette référence, nos Sages, les ‘Hakhamim, prouvent d’un verset que le « Chok » de la femme doit, obligatoirement, être recouvert. Selon la grande majorité des décisionnaires, la partie de la jambe allant du genou jusqu’à la cheville fait partie du « Chok ».

4. Talmud Pessa’him 3a

Dans cette référence est mentionné l’un des enseignements de nos Sages, les ‘Hakhamim, à partir duquel on peut déduire l’interdiction du port d’un pantalon pour une femme.

5. Talmud Baba Batra 57b et commentaire du Rachbam, passage Léfi Chéène Darkane et du Maharcha

Dans cette référence, nos Sages, les ‘Hakhamim, enseignent que les femmes étaient gênées de laver le linge en ayant le « Chok » découvert. C’est pourquoi, elles réalisaient cette tâche à proximité de leur maison, loin des regards. Selon la grande majorité des décisionnaires, la partie de la jambe allant du genou jusqu’à la cheville fait partie du « Chok ».

6. Talmud Chabbath 113b et Midrash Rabba, chapitre 4, passage 6 sur Ruth

Les femmes marchaient avec des jupes ou des robes qui touchaient le sol.

7. Talmud Chabbath 53b

Dans cette référence, nos Sages, les ‘Hakhamim, nous racontent une histoire extraordinaire, de laquelle on déduit que le bras doit être recouvert, au moins jusqu’au coude, inclus.

8. Talmud Ketoubot 72b

Dans cette référence, nos Sages, les ‘Hakhamim, nous enseignent qu’il est interdit à une femme de filer de la laine à l’extérieur de chez elle, car, généralement, à ce moment, les bras se découvrent.

9. Talmud Baba Kama 48a

10. Léhorot Natan, volume 5, réponse 93, passage 10

11. Hatsni'out Véhayechou'a, chapitre 7, passage 4

Dans ces trois références, nos maîtres nous enseignent des détails importants sur la longueur des manches. De peur de heurter les âmes sensibles, je ne rapporte pas de détails.

12. Bamidbar 5, verset 18, Sifri sur ce verset et Torah Temima [note 96], Talmud Sota 8a

Dans ces références, nos Sages, les ‘Hakhamim, nous enseignent l’obligation - pour une femme - d’avoir la tête recouverte.

D’autres références :

13. Ben Ich ‘Haï, ‘Houké Hanachim, chapitre 17.

14. Ben Ich ‘Haï, année 1, Parachat Bo, fin de la Halakha 11.

15. Michné Halakhot, volume 12, réponse 316.

Tout n’a pas été dit à ce sujet.

Je suis à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN
Projet dédié par un généreux donateur