Logo Torah-Box

Suivre les 'Houmrot de son mari ?

Rédigé le Mardi 11 Octobre 2022
La question de Anonyme

Chalom Rav,

Mon mari veut prendre sur lui de faire sortir Chabbath à l’heure Rabbénou Tam, et je me demandais si je devais aussi le faire obligatoirement ou si c’était mieux que je le suive ?

De manière générale, est-ce que la femme doit suivre son mari sur ce type de 'Houmrot ? Est-ce mieux de le suivre quand bien même ça ne serait pas obligatoire ?

Merci Rav.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
38327 réponses

Bonjour,

1. En général, après le mariage, la femme et son époux adoptent des coutumes semblables. Tachbets, volume 3, réponse 179, Iguerot Moché, Even Haézer, volume 4, réponse 100, passage 4, Techouvot Véhanhagot, volume 1, réponse 304, Chraga Haméir, volume 7, réponse 138, Or’hot Rabbénou, volume 2, page 87, Iguerot Moché, Ora’h ‘Haïm, volume 1, réponse 158, Iguerot Moché, Even Haézer, volume 1, réponse 59, Min’hat Its’hak, volume 4, réponse 83, Yabi'a Omer, volume 5, Ora’h 'Haïm, réponse 37, passage 4, Kol Nidré [édition 5768], chapitre 77, Siddour Pessa'h Kéhilkhato, volume 1, chapitre 16, Halakha 13.

2. La femme peut garder certaines de ses coutumes de jeune fille et surtout dans votre cas où votre mari adopte la conduite en question après le mariage. S’il refuse, il n’est pas possible de le condamner, mais il doit être certain que cela ne vous dérange pas et doit tout faire pour que cela se fasse agréablement et dans l’harmonie ; sans quoi, cela n'en vaut pas la chandelle !

3. En ce qui vous concerne personnellement : chacun doit faire preuve de compréhension envers l’autre et essayer de lui faire plaisir.

4. Pour une question-réponse semblable, cliquez sur ce lien :

https://www.torah-box.com/question/pessa-h-je-ne-mange-pas-de-sucre-mais-ma-femme-ne-me-suit-pas_63462.html

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Questions au Rav Dayan (tome 5)

Questions au Rav Dayan (tome 5)

Ces questions, vous vous les êtes posées un jour, ou vous vous les poserez dans l’avenir…

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN