Logo Torah-Box

Toute la journée en voiture, faire Tefilat Hadérèkh ?

Rédigé le Jeudi 6 Juillet 2023
La question de Anonyme

Bonjour;

Mon métier est à domicile chez les patients ; je suis donc toute la journée sur la route à Paris, entre mes rendez-vous qui durent une vingtaine de minutes.

Étant donné que je suis toute la journée dans la voiture, est-ce que le matin je dois faire Tefilat Hadérèkh ? Même si ce n’est pas un long trajet comme un voyage, mais je ne me sens pas en sécurité d’être toute la journée sur la route, un accident arrive vite.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
38848 réponses

Bonjour,

L'obligation de réciter la Tefilat Hadérekh n'est en vigueur que lorsque l'on quitte la ville et que la distance parcourue [au sol] est supérieure à une certaine limite [4.6 km, 3.9 km, selon certains]. Pour les Séfarades : uniquement la durée du trajet sera supérieure à 72 minutes.

Il est vrai que les accidents de la route sont assez fréquents même en ville mais la Tefilat Hadérekh a été instaurée uniquement pour d'autres catégories de risque, assez rares en pleine agglomération urbaine peuplée.

Choul'han ‘Aroukh - Ora’h ‘Haïm, chapitre 110, Halakha 3-7, Michna Broura, passage 29, Pisské Techouvot, passage 8 et note 64, Yabia Omer, volume 1, réponse 13, Or Létsion, volume 2, chapitre 7, réponse 27.

Il va sans dire que nous avons tous l'obligation de remercier Hachem et d'être reconnaissants envers Lui pour tous les bienfaits dont Il nous gratifie à chaque seconde de la journée et de la nuit - même si une Brakha particulière n'a pas été instaurée. Midrash Rabba, chapitre 14, passage 9 sur Béréchit et chapitre 2, passage 37 sur Dévarim.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Rav Ovadia Yossef

Rav Ovadia Yossef

Biographie-évènement sur le Gadol, Rav Ovadia Yossef : lumière de notre génération. Un ouvrage riche en photos et anecdotes sur ce pilier du monde.

acheter ce livre télécharger sur iTunes

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN