Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
07:28 : Mise des Téfilines
08:36 : Lever du soleil
13:01 : Heure de milieu du jour
17:27 : Coucher du soleil
18:17 : Tombée de la nuit

Paracha Yitro
Vendredi 21 Janvier 2022 à 17:12
Sortie du Chabbath à 18:24

Hiloulot du jour
Rabbi 'Haïm Falaggi
Afficher le calendrier

Un fœtus non-juif apprend-il la Torah dans le ventre de sa mère ?

Rédigé le Mercredi 15 Décembre 2021
La question de Yaacov S.

Bonjour Rav,

Comment se fait-il que l’ange qui nous frappe avant de sortir du ventre de notre maman pour oublier la Torah que nous aurions appris frappe également les Goyim, alors que ces derniers ne sont pas assujettis à étudier la Torah, vu qu'ils ont la même marque au visage ? Apprennent-ils également la Torah ou apprennent-ils autre chose ?

Merci de nous éclairer.

La réponse de Rav Yossef 'Haïm BENHAMOU
Rav Yossef 'Haïm BENHAMOU
533 réponses

Bonjour,

J’aurais voulu dire que tous les bébés dans le monde apprennent toute la Torah dans le ventre de leur mère, car la Torah est le plan de l’homme et il est censé recevoir le projet du monde avant de l’affronter, cependant, plusieurs commentateurs de cette Guémara m’ont fait renoncer à cette suggestion.

Le Ben Yéhoyada s’interroge sur la bougie qu’il a sur la tête et avec laquelle il perçoit tout le monde. Cette bougie est la Néchama (âme élevée) qu’il va recevoir dans le futur.

En effet, selon le Ari zal, le bébé ne reçoit que le Néfech (partie basse de l’âme).

A 13 ans, l’adolescent reçoit le Roua'h, le souffle Divin (deuxième partie de l’âme).

A 20 ans, s’il mérite, il reçoit la Néchama (troisième niveau de l’âme).

Ainsi, le non-juif pourra lui aussi recevoir cette partie d’âme, à condition qu’il se convertisse et qu’il pratique scrupuleusement la Torah.

La deuxième preuve est que Moché a dit "Vihi No'am 'Alénou" : il a imploré D.ieu que la présence Divine ne réside que sur ses disciples et son peuple.

La troisième preuve sont les paroles de Gaon de Vilna qui pose une question : pourquoi y a-t-il besoin de lui enseigner la Torah puisqu’il va l’oublier ?

L’homme étant matériel ne pourra supporter une étude spirituelle ; ainsi, pour lui inscrire la Torah dans ses veines, il faut que, lors de son développement, il reçoive une dose de Torah qui va lui permettre d’ingurgiter la profondeur de la Torah.

Ainsi, un non-juif qui n’a pas l’utilité d’apprendre la Torah, pourquoi le tracasser et lui inscrire la Torah dans ses veines ?

Une question survient alors : pourquoi tous les humains ont une marque au-dessus des lèvres ?

La réponse est pragmatique : regardez simplement les échographies de bébé, et vous verrez qu’ils ont déjà cette marque.

Ainsi, ce n’est pas l’ange qui fait cette marque (comme on l’entend souvent), mais il tape effectivement à cet endroit.

Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Yossef 'Haïm BENHAMOU