Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
05:38 : Mise des Téfilines
06:47 : Lever du soleil
13:54 : Heure de milieu du jour
21:00 : Coucher du soleil
21:49 : Tombée de la nuit

Paracha Ekev
Vendredi 19 Août 2022 à 20:40
Sortie du Chabbath à 21:49

Hiloulot du jour
Rav Aharon Rokea'h (Belz)
Afficher le calendrier

Utiliser un Etrog pour les Bessamim de la Havdala

Rédigé le Dimanche 6 Novembre 2016
La question de Binyamin B.

Bonjour Rav,

Peut-on utiliser un Etrog en tant que Bessamim pour la Havdala ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
31652 réponses

Bonjour,

Après la fête de Souccot, il est absolument permis de réciter la Brakha des Béssamim sur un Etrog s'il a une odeur agréable.

Voir :

Choul'han 'Aroukh - Ora'h 'Haïm, chapitre 216, Halakha 14,

Choul'han 'Aroukh - Ora'h 'Haïm, chapitre 653, Halakha 1,

Vézot Habrakha, chapitre 19, paragraphe 2, page 174,

Pisské Techouvot, chapitre 216, passage 1, paragraphe 5 et note 85.

La Brakha à réciter est : "Baroukh Ata ... Mélèkh Ha'olam, Hanotène Réa'h Tov Bapérote".

Il est à noter que dans la plupart des communautés Ashkénazes, durant la Havdala, on récite "Boré Miné Béssamim" sur toutes catégories de Béssamim.

Voir Michna Broura, chapitre 297, passage 1.

D'après certains décisionnaires Ashkénazes, la Brakha à réciter sur le Etrog, à un autre moment que la Havdala, est : "Baroukh Ata ... Mélèkh Ha'olam, Achère Natane Réa'h Tov Bapérote".

Voir Michna Broura, chapitre 216, passage 9.

Je suis à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Questions au Rav Dayan (tome 5)

Questions au Rav Dayan (tome 5)

L’équipe Torah-Box est fière de vous présenter le tome 5 de la série “Questions au Rav Dayan”, composé de 313 questions reçues par des Juifs à travers le monde sur le site Torah-Box depuis l’année 2014 à partir de laquelle Rav Gabriel Dayan a commencé à y répondre avec une précision rare et une persévérance de tous les instants.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN