Logo Torah-Box

Vayigach : Ya'acov accepte-t-il que Yéhouda se porte garant ?

Rédigé le Mardi 4 Janvier 2022
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Quand Yéhouda se porte garant auprès de Ya'acov (en lui promettant de ramener Binyamin) dans la Parachat Vayigach, Ya'acov accepte-t-il finalement ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
38671 réponses

Bonjour,

Ya'acov Avinou se laisse convaincre par Yéhouda puisque, finalement, il lui permet de prendre Binyamin vers l'Egypte. Béréchit 43, versets 11-15.

Yéhouda avait perdu deux enfants [Béréchit 38, verset 7-10]. C'est pourquoi, Ya'acov Avinou accepta sa requête car il était vraiment en mesure de ressentir le chagrin d'un papa ayant perdu des enfants et serait prêt à tout pour ramener Binyamin en vie.

Le passage où l'on peut lire que Yéhouda se porte garant est dans la Parachat Mikets, chapitre 43, versets 8-9.

Les versets de la Parachat Vayigach ne font que relater le discours de Yéhouda résumant tous les faits face à Yossef.

Nous remarquons que Yéhouda était prêt à tout pour récupérer Binyamin [même s'il fallait détruire toute l'Egypte]. Midrash Rabba, chapitre 93 sur Parachat Vayigach. Dans son argumentation, il mentionne le fait qu'il risquait de perde sa part dans le monde futur. Rachi sur Béréchit 32, verset 32. Donc, apparemment, il s'agit d'une promesse prise au sérieux.

Le Midrash dévoile que Yéhouda était certain que Binyamin n'allait pas être emprisonné. C'est pourquoi, il se permit de se prononcer de la sorte. Midrash Léka'h Tov sur Béréchit 43, verset 9.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Pirké Avot : les Actions des Pères

Pirké Avot : les Actions des Pères

Livre-référence de 485 pages sur les Maximes des pères", l'ouvrage dédié à la morale et l'éthique juive. Texte en hébreu, traduction en français, commentaires et biographies de chacun des auteurs de ces perles de sagesse."

acheter ce livre télécharger sur iTunes

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN