Vendre du vin Taref

Rédigé le Dimanche 2 Mai 2021
La question de Anonyme

Bonjour,

Mon père Séfarade s'est vu offrir depuis 40 ans des bouteilles de vin non-Cachère par ses patients.

Aujourd'hui, il aimerait les vendre pour sa retraite, ces bouteilles ont sûrement pris de la valeur.

Y aurait-il une permission, sachant que, normalement, on ne peut pas tirer profit du vin des non-juifs ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
28220 réponses

Bonjour,

Selon la grande majorité des décisionnaires Séfarades, cela est interdit.

Selon les décisionnaires Ashkénazes, cela est permis étant donné que de nos jours, le vin n'est plus utilisé pour les cultes idolâtres. Donc, il n'y a rien à craindre : la consommation est interdite mais il est permis d'en tirer profit.

Choul'han 'Aroukh - Yoré Déa, chapitre 124, Halakha 6 et Rama, chapitre 123, Halakha 1, Ben Ich 'Haï, année 2, Parachat Balak, Halakha 4, Kaf Ha'haïm - Yoré Déa, chapitre 117, passage 79, Hacacheroute Kahalakha, volume 1, page 448, note 12, Hacacheroute Léma'assé, page 277, Yayin Lanéssekh [Rav David Taharani], pages 41-42.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN