Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
05:39 : Mise des Téfilines
06:49 : Lever du soleil
13:54 : Heure de milieu du jour
20:58 : Coucher du soleil
21:47 : Tombée de la nuit

Paracha Ekev
Vendredi 19 Août 2022 à 20:40
Sortie du Chabbath à 21:49
Afficher le calendrier

Vexer un voisin incommode

Rédigé le Samedi 12 Mars 2022
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

A-t-on le droit de vexer un voisin ?

Par exemple, dans un contexte d'harcèlement de voisinage. Si à force de fatigue et d'exagérations de leur part, on est arrivé à dire des propos rabaissants du type : "Vous êtes complètement fou, langue de serpent, stupide !"

Même s'il y a eu invective de leur part avant, y a-t-il un problème dans cette conduite ?

Certes, il aurait mieux valu s'abstenir peut-être, mais s'il n'y a que cela qui les a finalement calmés et a permis de stopper le contact qui devenait épuisant, a-t-on commis une erreur ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
31657 réponses

Bonjour,

En voisinage, la patience à ses vertus !

Elle est la clé de la joie, elle aplanit les montagnes et adoucit tout mal sans remède !

Explications :

1. Il est interdit de vexer un voisin, juif ou non-juif !

2. Cependant, il n'est pas interdit de porter à sa connaissance ce qui pourrait être l'origine d'un voisinage fâcheux et qui cause des désagréments / ennuis : bruits insupportables, propreté laissant à désirer, dommages matériels, etc.

3. A présent, il faudrait s'adresser à lui et lui demander pardon en accompagnant vos paroles d'un petit cadeau - Cela entretient le voisinage.

4. L'expérience a prouvé que c'est la meilleure des solutions. Voir Michlé 25, versets 21-22 et fin du commentaire de Rachi sur le verset 22.

5. Ne perdez pas patience, vous en serez récompensée !

6. Dans certains cas, c'est face à un Beth Din ou face à tribunal ou à la police que les choses se règleront mais les retombées ne sont pas toujours appréciables.

7. Rabbi Meïr Ba'al Haness avait des voisins très méchants et très mauvais qui le dérangeaient énormément. Il priait pour qu’Hachem les fasse disparaître. Sa femme, Brouria, lui fit remarquer - preuve à l’appui [Téhilim 104, verset 35] - qu’il ne convient pas d’agir de la sorte - Il faut prier pour que le Yétser Hara’ les quitte. Il décida, donc, de prier en leur faveur afin qu’ils fassent Techouva et … ils firent Techouva. Voir Talmud Brakhot 10a.

Vous pouvez / devez agir pareillement à Rabbi Meïr Ba'al Haness. Vos voisins cesseront de vous déranger.

8. Rabbi Yéhouda Hanassi a souffert durant 13 ans, de très fortes douleurs aux dents et au ventre car il s’est adressé durement à un petit veau qui s’est dirigé vers lui au moment où il devait être égorgé. C’est uniquement lorsqu’il gronda des personnes qui s’apprêtaient à tuer des rats, que ses douleurs disparurent. D'où l'importance que l'on doit attacher aux sentiments de ceux qui nous entourent.

Talmud Baba Métsia 85a et Pné Moché sur Talmud Yérouchalmi, Kilaïm, chapitre 9, Halakha 4, Baba Métsia 31a-33a, Chabbath 117b, 128b, 154b, Bétsa 26a, Baba Batra 20a, 'Avoda Zara 13a, Talmud ‘Houlin 7a.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Questions au Rav Dayan (tome 5)

Questions au Rav Dayan (tome 5)

L’équipe Torah-Box est fière de vous présenter le tome 5 de la série “Questions au Rav Dayan”, composé de 313 questions reçues par des Juifs à travers le monde sur le site Torah-Box depuis l’année 2014 à partir de laquelle Rav Gabriel Dayan a commencé à y répondre avec une précision rare et une persévérance de tous les instants.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN