Aujourd'hui à Paris
06:22 : Mise des Téfilines
07:26 : Lever du soleil
13:54 : Heure de milieu du jour
20:23 : Coucher du soleil
21:09 : Tombée de la nuit

Paracha Tsav
Vendredi 3 Avril 2020 à 20:07
Sortie du Chabbath à 21:15

Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Viande après lait, permis : pourquoi pas l'inverse ?

Rédigé le Samedi 28 Février 2015
La question de Pierre H.

Bonjour,

Pourquoi peut-on manger de la viande après un plat de laitage et pas le contraire ?

Merci.

La réponse de Rav Avraham GARCIA
Rav Avraham GARCIA
4656 réponses

Chalom Ouvrakha,

Pour répondre à votre question, il faut tout d'abord connaitre les raisons pour lesquelles nos Sages nous demandent d'attendre six heures après la consommation de viande.

Rachi ('Houlin 105a) nous dit que la viande laisse une fine pellicule de gras dans la bouche, et cela est considéré comme si l’on consomme du lait et de la viande en même temps (voir Issour Véhétèr Klal 40, Din 10). Six heures après la consommation, il n'y a plus de gout ou de pellicule de gras de viande.

La deuxième raison que nous donne le Rambam (Maakhalot Assourot chap. 9, Halakha 28) est que la viande a pour nature de se loger entre les dents, et après six heures on la considère comme un aliment déjà digéré.

Ces deux raisons n'ont pas lieu d'être lorsque l'on consomme du fromage, comme l'explique le Levouch (89, 2).

Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Avraham GARCIA
Projet dédié par un généreux donateur