Logo Torah-Box

Vivre de la religion, possible ?!

Rédigé le Mardi 15 Décembre 2015
La question de Anonyme

Bonjour,

Je suis de plus en déçu par les Rabbanim. Est-il normal de faire payer 2500 euros une personne qui souhaite faire faire le Kaddich pour un défunt à la place de la personne endeuillée ? Tout en sachant que la personne en question est un ultra-orthodoxe qui fait quoi qui se passe les trois Tefilot par jour.

Un Rav peut-il vivre de la religion ? Un Rav peut-il être un assisté de l'état français tout en étant payé au noir pour donner des cours ? Cela ne s'appelle pas du vol ? N'est-il pas interdit de voler dans le judaïsme ?

Que faire face à ses pseudo religieux qui construisent une mauvaise image du judaïsme ?

J'attends une réponse concrète et objective de votre part.

Merci.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
39100 réponses

Bonjour,

Une somme s'élevant à 2500 € me semble déraisonnable. Il doit y avoir une erreur ici ou là. Donc, il m'est impossible de me prononcer sur le cas en question.

Permettez-moi, cependant, de vous dire ce qu'il faut penser à propos de vos interrogations.

1. Il est mentionné explicitement dans notre sainte Torah que vivre de la religion est une chose absolument légitime :

Quant aux enfants de Lévi, je leur donne pour héritage toute dîme en Israël, en échange du service dont ils sont chargés, du service de la tente d'assignation. Bamidbar 18, verset 21. Et vous pourrez le consommer en tout lieu, vous et votre famille, car c'est un salaire pour vous, en retour de votre service dans la tente d'assignation. Bamidbar 18, verset 31.

2. Je ne vois pas pourquoi, il serait impossible de vivre de la religion.

Le grand Rabbin de France, ne vit-il pas de la religion ?

Le grand Rabbin de Paris, ne vit-il pas de la religion ?

Le grand Rabbin d'Israël, ne vit-il pas de la religion ?

Le Rav Ovadia Yossef n'a-t-il pas vécu de la religion ?

Les centaines de rabbins de communautés, à travers la France et à travers le monde, ne vivent-ils pas de la religion ?

Les sites de Torah à travers le monde, auxquels vous vous adressez, n'emploient-ils pas des autorités rabbiniques ayant étudié la Torah durant des dizaines d'années afin de pouvoir diffuser la Torah et de répondre aux questions de la communauté et qui vivent de la religion ?

Dans les écoles fréquentées par vos enfants, les enseignants de Kodech, ne vivent-ils pas de la religion ?

En fait, depuis l'aube des temps, une certaine partie du peuple juif "vivait de la religion" grâce aux Teroumot et Ma'asserot qui leur étaient attribués en rétribution de leur service dans le Beth Hamikdach. Il s'agit des Cohanim et des Léviim. Voir Bamidbar, chapitre 18, versets 20-21.

Pourquoi pourrait-on vivre de ses connaissances en droits ou en médecine et pas de la Torah, qui, "elle aussi" est une [vraie] source de vie ?

3. En ce qui concerne la récitation du Kaddich rémunérée : cet usage est mentionné dans les écrits de très nombreux décisionnaires.

D'autre part, c'est une Mitsva d'agir de la sorte.

Plus encore : certains de nos maîtres disent que le bien apporté aux défunts est infiniment plus grand lorsque le Kaddich est récité par une personne rémunérée et qui ne le récite pas gratuitement. Voir Maguèn Avraham, chapitre 132, 'Haïm Va'héssed, chapitre 11, Halakha 19, note 26, Rav Péalim, volume 4, Ora'h Haïm, question 7, Ben Ich Haï, première année, Parachat Vayé'hi, Halakha 15, Beth Yossef sur Yoré Déa, fin du chapitre 403, Kaf Ha'haïm, chapitre 55, passage 29, Tsits Eliezer, volume 7, question 49, chapitre 7, traite du cas où une personne est rémunérée par plusieurs personnes pour réciter le Kaddich.

Est-il permis d'agir de la sorte ?

Ils pensent tous que c'est absolument possible !

Tel est, également, l'avis de Rav Ovadia Yossef dans Yabi'a Omer, volume 8, Yoré Déa, question 37 et de l'auteur du Béèr Moché, volume 7, question 97.

Vous écrivez : "J'attends une réponse concrète et objective de votre part."

Remarque : j'espère que votre requête a été satisfaite.

Pour des détails supplémentaires concernant votre question, cliquez sur ce lien : https://www.torah-box.com/question/expliquer-a-mon-pere-que-la-parnassa-vient-d-hachem_12510.html

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Lumières sur la Paracha (Devarim)

Lumières sur la Paracha (Devarim)

Chaque paracha du livre de Devarim fait l'objet d'une étude approfondie et novatrice par le Rav Emmanuel Bensimon.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN