Aujourd'hui à Paris
04:36 : Mise des Téfilines
06:01 : Lever du soleil
13:56 : Heure de milieu du jour
21:50 : Coucher du soleil
22:49 : Tombée de la nuit

Paracha Matot - Massé
Vendredi 17 Juillet 2020 à 21:29
Sortie du Chabbath à 22:47
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Ya'acov a-t-il su que Yossef avait été vendu ?

Rédigé le Lundi 13 Juin 2016
La question de Hana C.

Bonjour Rav,

Dans l'histoire de Yossef Hatsaddik, son père Ya'acov n'a t-il jamais su ce qui s'était réellement passé avec son fils (que ses frères l'ont vendu etc.) ?

De même, les enfants et femme de Yossef étaient-il au courant de son parcours ? Et son fils Menaché qui était l’interprète entre lui et ses frères ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
21051 réponses

Bonjour,

1. Lors de la vente de Yossef, il a été organisé un ‘Hérem [malédiction] à l’encontre de tout celui qui la dévoilerait à qui que ce soit. Voir Rachi sur Béréchit, chapitre 37, verset 33.

2. Même Hachem ne pouvait pas dévoiler ce secret à Ya'acov Avinou. Voir Midrash Tan’houma, Parachat Vayéchèv, passage 2.

3. Réouven n’était pas au courant de la vente, puisque, ce jour, il devait servir son père. Voir Rachi sur Béréchit, chapitre 37, verset 29 et Zohar, Parachat Vayéchèv, page 185b. Dans le Midrash Tan’houma, Parachat Vayéchèv, passage 2, il est dit que les frères de Yossef ont dévoilé à Réouven la vente lorsqu’il s’aperçut que le puits était vide.

4. Its’hak Avinou était au courant de la vente, mais ne dévoila pas le secret à son fils Ya'acov. Il dit : « Comment lui dévoilerai-je, alors qu’Hachem Lui-même ne lui dit rien ». Voir Rachi sur Béréchit, chapitre 37, verset 33.

5. Dans le commentaire du Ramban sur Béréchit, chapitre 45, verset 27, il est dit clairement que Ya'acov Avinou ne connaissait aucun détail de la vente.

6. L’auteur du Méam Loez, également, rapporte au nom de Rabbénou Bé’hayé et du Ramban que Ya'acov ne savait rien car cela aurait pu porter préjudice au peuple juif. Méam Loez, Béréchit, chapitre 50, verset 21, passage 160.

7. Yossef n’a rien dévoilé à son père car il n’y voyait aucun intérêt. Méam Loez, Béréchit, chapitre 50, verset 21, passage 160. D’après certains, c’est du fait qu’il était au courant de la malédiction qui frapperait celui qui la dévoilerait. Mochav Zékenim Miba'alé Hatossfot sur Béréchit, chapitre 37, verset 28.

Dans les références suivantes, il apparaît que Ya'acov Avinou était au courant de la vente.

8. Targoum Yéroushalmi sur Béréchit, chapitre 49, verset 6.

9. Rachi sur Béréchit, chapitre 49, verset 5 et chapitre 49, verset 6, fin du commentaire.

10. Rav ‘Haïm Kaniewski affirme : dans le Midrash il apparaît que Ya'acov Avinou retrouva son Roua’h Hakodech [esprit saint] après avoir rencontré son cher fils, Yossef Hatsadik. Grâce à ce Roua’h Hakodech, il apprit tous les détails de la vente. Voir Maor Aharon [Rav Aharon Granadasch], à la fin de l’ouvrage ; Techouvot Hagra’h sur Parachat Vayigach. Apparemment, il s’agit du Midrash rapporté par Rachi sur Béréchit, chapitre 49, verset 5 et chapitre 49, verset 6, fin du commentaire.

11. Le Rav Réphael Binyamin Pozen de Londres a écrit un développement extraordinaire à ce sujet. Il apporte des preuves à l’appui pour chacune des opinions. Voir Chma’tine, volume 30, Sivan-Tamouz, année 5731, pages 5-13.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN