Au sujet du étrog, la Torah nous dit : "Vous prendrez pour vous le premier jour...". Pourtant, c'est le 15 Tichri (et non le premier jour du même mois) que nous le prenons. En quoi le 15 Tichri (jour où débute la fête de Soukkot) est-il donc le premier jour ? Comment comprendre l'explication selon laquelle le 15 Tichri est le premier jour du compte des fautes ? Hachem ne compte-t-Il pas les fautes que nous pourrions faire entre Kippour et Soukkot ? Réponse à travers une parabole.