Paracha Béhaalotékha
Contactez-nous
Projet dédié par un généreux donateur
Projet dédié par un généreux donateur

15 Avril 2019 - 10 Nissan 5779

Zmanim Paris

Aube - Alot haCha'har05:17
Début mise des Téfilines et Chéma05:54
Lever du soleil - Nets ha'Hama07:01
Fin du 1er Zman du Chéma (Maguen Avraham)09:34
Fin du 2ème Zman du Chéma (Gaon de Vilna)10:25
Fin 1er Zman de la Téfila11:00
Fin 2ème Zman de la Téfila11:34
Mi-journée - 'Hatsot13:51
Min'ha Guédola14:25
Min'ha Kétana17:51
Plag Hamin'ha19:17
Coucher du soleil - Chkiya20:41
Apparition des étoiles - Tstèt haKokhavim21:29
Nuit selon Rabbénou Tam22:27
Mi-nuit - 'Hatsot halayla01:51

Daf Hayomi

Michna Yomit

Sanhédrine 7-8

Hiloulot du jour

  • Rav Chalom Messas

Limoud au féminin

Etude n°250

Histoire Juive

15-04-1250
Le Pape refuse de permettre aux Juifs de Cordoue, en Espagne de construire une synagogue.

15-04-1402
Le Pape accorde des privilèges aux Juifs de Rome.

Moussar du Jour - 10 Nissan

Nos Sages nous font remarquer que les mots « hamets » et « matsa » présentent une graphie très proche. En effet, ces deux mots présentent les mêmes lettres à l’exception du « heth » pour Hamets et du « he » pour matsa. Or ces deux lettres sont très proches, seul un petit trait les distingue. Et pourtant, ce petit trait oppose deux notions radicalement opposées, le ‘hamets que nous éliminons totalement, et la matsa qui représente la base de notre alimentation durant Pessah’.

Notre tradition veut voir dans ce petit trait qui oppose des notions opposées, une invitation faite aux hommes à être très attentifs et rigoureux dans leur service divin et dans le raffinement de leurs qualités morales. En effet, l’écart qui oppose une bonne attitude d’une attitude répréhensible est parfois très légère. Cet écart de loge dans des détails, dans des éléments immatériels qui sont difficilement perceptibles de l’extérieur.

Par exemple, l’homme est invité à examiner de manière très scrupuleuse les ressorts de ses décisions, de ses actes, notamment dans le domaine spirituel. Rabbi Moshe Hayim Lussato nous rappelle ainsi que, non seulement nous devons faire le tri entre les bonnes et les mauvaises actions, mais aussi au sein de nos bonnes actions, nous devons raffiner celles-ci pour ne les accomplir qu’avec l’esprit approprié. On doit ainsi éviter d’accomplir les mitsvot de manière automatique sans avoir conscience du lien qui se crée avec Hachem. De même, lorsque l’on donne la tsedaka, nous devons le faire avec la sollicitude et l’état d’esprit approprié.

Ces éléments ne sont parfois pas visibles de l’extérieur, à l’image du petit trait qui distingue le « ‘heth » et le « he », le « hamets » et la « matsa », mais qui font pourtant une différence profonde entre deux attitudes en apparence très proche, mais très éloigné d’un point de vue spirituel. [Jerome Touboul]

Haut de page