A l'occasion de la Hiloula (jour anniversaire de décès) de notre maître Rabbi Israel Abi'hssira, l'équipe Torah-Box est heureuse de vous faire découvrir très brièvement son parcours de vie. Celui qui parle du Tsadik de jour de sa Hiloula, celui-ci priera pour lui ! Allumez une bougie et dites "Likhvod Baba Salé, zékhouto taguèn 'alénou" puis priez. Que son mérite protège tout le Klal Israel, Amen !

Rabbi Israël Abi’hssira (surnommé Baba Salé Hagadol ou Baba Salé Lakbir) était connu auprès des gens de Colomb-Béchar (ville d'Algérie) comme un grand faiseur de miracles, parmi ses connaissances étendues en Torah. A ne pas confondre avec le Baba Salé de Nétivot, plus connu, qui n'est autre que son cousin germain.

Il était en fonction avec ses frères, le Gaon Rabbi Chalom, et Rabbi Yossef, chacun à son poste. Rabbi Chalom était le Av Beth-Din (directeur du tribunal rabbinique), Rabbi Israël le "Kadoch" de la ville, et Rabbi Yossef avait pris sur lui le joug de la communauté. Dans sa jeunesse, il a enseigné à ses frères, Rabbi Chmouel et Rabbi Chalom, ainsi qu’à son neveu, Rabbi Makhlouf.

Il était pointilleux dans toutes les Mitsvot, des plus simples aux plus graves. Ses journées commençaient à ‘Hatsot (minuit juif), en faisant le Tikoun ‘Hatsot, lorsqu’au même moment il tournait avec son bâton et tapait aux portes des maisons de la ville, et réveillait les gens. Son humilité était incroyable, et il ne faisait pas du tout cas du respect lui étant dû, et, lorsqu’il voyait des petits enfants, il leur faisait Nétilat Yadaïm lui-même. Aussi, le Rav David Abi’hssira, Rav de Yavné, a entendu de la bouche du petit-fils de Rabbénou que lorsqu’il comptait le ‘Omer, il le faisait en pleurant.

Ses prodiges étaient connus parmi les gens de Béchar, cette ville du Tafilalèt entre l'Algérie et le Maroc.
 

Des poissons par miracle

Le Rav était très pointilleux de réaliser la Mitsva de Mélavé Malka (quatrième repas, à la sortie de Chabbath) comme elle était enseignée dans le Choul’han Aroukh. Lors d’un Motsaé Chabbath, la Rabbanite se tourna vers lui et lui dit qu’elle n’avait pas de quoi préparer le repas de Mélavé Malka. Rabbi Israël se tourna vers son épouse et lui dit : « Mets le seau dans le puits pour puiser de l’eau, et Hachem nous aidera. » La Rabbanite prit le seau pour puiser de l’eau, et, en le sortant, vit qu’il était rempli de poisson. Elle prit donc les poissons et prépara avec le repas de Mélavé Malka.


Ils ont volé ma maison ?

En 1962, lorsque tous les juifs de Colomb-Béchar commencèrent à quitter l’Algérie, les musulmans s’emparèrent de leurs biens et de leurs maisons, et un groupe de personnes s’installèrent dans la maison de Rabbi Israël pour y habiter. Le soir même, le plafond de la maison s’effondra, et toutes les personnes étant venues y vivre moururent. Après cela, un chauffeur de tracteur vint débarrasser tous les débris de la maison, et, immédiatement après son arrivée, l’un des débris tomba sur lui et le tua.

On raconte encore sur la puissance de Baba Salé de Colomb-Bécharl, qu’un jour, un couple vint au Beth-Din (tribunal rabbinique) de son frère, le Gaon Rabbi Chalom, pour que ce dernier leur fasse leur Guèt (divorce religieux). En effet, ils avaient décidé de divorcer car ils n’arrivaient pas à avoir d’enfant. Rabbi Chalom leur dit de revenir le lendemain pour recevoir leur Guèt, mais, en entendant cela, Baba Salé lui demanda de dire au couple de venir chez lui le soir même, car il voulait préparer un repas en leur honneur. C’est donc ce que fit Rabbi Chalom. Le soir, le couple se rendit chez Rabbi Israël, et, pendant le repas, ce dernier leur demanda s’il était vrai que la seule raison de leur divorce était le fait de ne pas avoir d’enfant, et ils répondirent par l’affirmative. Rabbi Israël leur demanda alors de ne pas divorcer et leur promit que l’année d’après, ils auraient un fils, et ainsi fut-il.

Rabbi Israël est décédé le 18 Sivan 5704 (1944) et fut enterré dans le cimetière de Colomb-Béchar. Que son mérite soit pour nous une bénédiction !

Cliquez-ici pour demander une bénédiction en l'honneur de Rabbi Israël ABI'HSSIRA (DE COLOMB-BECHAR)