Cette année l’Etat d’Israël souffle 73 bougies. Mais pas une ride et le pays est en plein essor économique. Le développement de la jeune nation tient d’ailleurs du prodige et le vieux monde, Europe et USA compris, regarde ébahi les acquis d’Israël, dans le domaine de la High Tech, de l’armée, de la recherche médicale et des techniques de pointe, qui en 73 ans non seulement les ont rattrapés mais souvent dépassés. L’esprit d’entreprise, la débrouillardise, l’audace - pour ne pas dire la témérité - et la mentalité « opérationnelle » qui caractérisent le pays y sont certainement pour quelque chose ! 

Certains diront : pas étonnant, vu le nombre de « jewish brains » au mètre carré ici. On prête d’ailleurs à Ben Gourion un mot d’esprit très significatif lors d’une rencontre au sommet avec un grand dirigeant du monde. 

« Monsieur » , aurait dit l’homme à Ben Gourion, « je dirige 60 millions de citoyens, vous dites mieux ? » Et Ben Gourion de rétorquer : « Moi je n’en dirige que 3, mais ce sont tous des chefs d’Etats… !! » Tellement vrai.

Ne voyons pas dans les lignes qui vont suivre l’apologie des biens matériels, et n’oublions pas que le message juif est et restera celui de la pensée, de la morale et de l’étude de la Torah, mais ces chiffres laissent songeurs alors qu’en 2021,  21 nouveaux milliardaires israéliens entrent dans la liste convoitée : qui dit mieux pour 9 millions d’habitants ?! 

Quelques chiffres en milliards

L’homme le plus riche d’Israël s’appelle Stef Wertheimer, avec 6.2 milliards de dollars, ce qui le propulse à la 432ème place de la liste (qui recense plus de 2700 milliardaires). Il a commencé avec un commerce de pièces de métallurgie et petites réparations puis, avec des pièces de moteurs d’avions pour l’armée, il a « flambé ». Deux femmes sont dans la liste israélienne, Shari Arison avec 5.2 milliards, ex-propriétaire de la banque Hapoalim et de ses nombreuses succursales, et la veuve de Sheldon Adelson, Myriam, israélienne de Haïfa. Les autres noms célèbres ici, sont Its’hak Techouva, Arnon Milchan, Miki Federmann, qui tournent autour des 3 milliards de dollars. Une broutille. 

De la liste mondiale des milliardaires, relevons que 116 membres du « club doré » ont moins de 40 ans. Le plus jeune a 18 ans, et s’appelle Kevin David Lehmann d’Allemagne, il possède une chaîne de pharmacies et drogueries avec 2000 succursales et quelques 40 000 employés. Le plus vieux a 99 ans, et s’appelle George Joseph, qui lui a investi dans les assurances. Ce sont les USA qui possèdent le plus grand nombre de milliardaires, avec 724 heureux élus, mais la Chine suit de près avec 698 chinois « très nantis ». D’après les pronostics, et au vu de l’expansion phénoménale du pays du Soleil Levant, l’année 2022 le verra couronné du haut du podium. Puis viennent l’Inde, l’Allemagne et la Russie à la 5ème place. Mesdames, il n’y a que 316 femmes dans la liste de Forbes, nous sommes faiblement représentées, donc au travail ! Autre donnée intéressante, 72% des milliardaires de la liste ont fait leur fortune par eux-mêmes (et non par héritage), augmentation considérable par rapport à 2001 ou 49% seulement s’étaient “faits” par eux-mêmes. 

Dans les villes abritant le plus de milliardaires, New York cède cette année la place à Beijing : c’est dire l’envolée de la Chine qui après nous avoir fait don du Corona, a rempli ses caisses avec entre autres la vente de masques, alcogel et gants jetables made in China...  

Corona et milliards

De façon générale, le Covid depuis plus d’un an a plutôt augmenté la cagnotte de nos milliardaires mondiaux, en ajoutant 5 trillions de dollars à leur fortune, alors que 660 nouveaux venus se sont ajoutés à la liste de 2020. 

L’homme le plus riche de la terre, depuis 4 ans sans se démentir, est Jeff Bezos, le fondateur d’Amazon, avec le score de 177 milliards de dollars. En deuxième place vient le propriétaire de Tesla, Elon Musk, avec 151 milliards (ses actions ont grimpé de 705% !!) et pour la médaille de bronze, c’est le français Bernard Arnault qui a doublé la mise et est passé de 76 milliards à 150 cette année. 

Bill Gates se suffira cette année de la 4ème place et Mark Zuckerberg de la 5ème avec  « seulement » 97 milliards. 

L’histoire ne dit pas (et ne dira jamais) combien de juifs sont dans la liste générale. Mais nous leur souhaitons de tout coeur, maintenant que leur quotidien et celui de leur famille semble être assuré, de faire une petite pause et de laisser leurs investissements fleurir, pour s’adonner aux délices de l’étude d’un Daf de Guémara, pour ceux qui n’auraient pas encore commencé…