Question de Anonyme :

Bonjour,

Je suis enceinte Baroukh Hachem et j'aimerais accoucher sans péridurale.

Certaines techniques de gestion de la douleur impliquent le chant.

Sachant que, normalement, une femme ne doit pas chanter devant d'autres hommes, et sachant que je serai aussi Nidda pendant le travail et que mon mari aussi m'entendrait chanter, est-il quand même possible, dans le cadre de la gestion de la douleur, d'utiliser des techniques utilisant le chant au moment de l'accouchement ?

Par avance, merci pour vos éclairages.

Kol Touv.

Réponse de Rav Gabriel DAYAN :

Bonjour,

Si vous ressentez l'obligation de chanter durant l'accouchement :

Si vous êtes Séfarade

Il est interdit de chanter en présence d'autres hommes juifs.

Si votre mari se trouve dans la salle : d'après certains décisionnaires, cela est permis. Voir Yabi'a Omer, volume 4, Yoré Déa, réponse 15.

Selon d'autres, il faut adopter une attitude rigoureuse. Voir Ben Ich 'Haï, année 2, Parachat Tsav, Halakha 25.

Vous êtes libre d'agir comme bon vous semble, en fonction des besoins.

Voir Afiké Mayim [édition 5774], chapitre 7, Halakha 29.

Si vous êtes Ashkénaze

Il est interdit de chanter en présence d'autres hommes juifs.

Si votre mari se trouve dans la salle, il ne faut pas chanter.

Voir Kitsour Choul'han 'Aroukh [Rav Chlomo Gantsfried], chapitre 153, Halakha 10, Iguerot Moché, Yoré Déa, volume 2, réponse 75, Souga Bachochanim, chapitre 16, Halakha 1 et Maré Cohen, chapitre 5, page 83.

Pour d'autres détails à ce sujet, cliquez sur le lien suivant :

https://www.torah-box.com/question/mon-mari-peut-il-couper-le-cordon-ombilical_42250.html

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Les 10 dernières questions

Découvrez les 10 dernières questions posées aux Rabbanim de notre service "Question au Rav", qui permet à chacun de recevoir une réponse dans n’importe quel domaine du Judaïsme, en quelques jours.

Poser une question à un Rav