Question de Anonyme :

Chalom Harav,

 

Je souhaiterais savoir si une femme est obligée de jeûner pour la Azkara de son père ?

Réponse de Rav Gabriel DAYAN :

Bonjour,

1. Même les femmes sont concernées par la coutume consistant à jeûner le jour de la Azkara [jour du décès] du papa ou de la maman [voir, ci-dessous, paragraphe 3].

Voir Divré Sofrim - Kitsour, édition 5772, chapitre 66, Halakha 2.

2. Le jeûne du jour de la Azkara est mentionné à plusieurs reprises dans le Choul'han 'Aroukh. Les raisons invoquées par nos maîtres concernent, également, les femmes.

Voir Choul'han 'Aroukh - Ora'h 'Haïm, chapitre 568, Halakha 7, Choul'han 'Aroukh - Yoré Déa, chapitre 376, Halakha 4, chapitre 402, Halakha 12.

Première raison : le jour du décès du papa ou de la maman, le Mazal des enfants est "menacé". Le jeûne entraînant une introspection, est, donc, conseillé.

Seconde raison : chaque année, le jour de la Azkara, les parents sont jugés. Lorsque l'enfant jeûne et améliore sa manière d’accomplir les Mitsvot, c'est un mérite pour les parents.

Voir Pné Baroukh [édition 5746], chapitre 39, note 54 et Pisské Techouvot, chapitre 568, passage 7.

3. De nos jours, étant donné que nous sommes "faibles", nombreux sont ceux qui remplacent le jeûne par de la Tsédaka et des actions méritoires : étude de la Torah, collation offerte afin que de nombreuses Brakhot soient récitées, et toute autre Mitsva.

Voir Pisské Techouvot, chapitre 568, passage 7, Pné Baroukh, chapitre 39, Halakha 34.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et  vous bénisse.

Les 10 dernières questions

Découvrez les 10 dernières questions posées aux Rabbanim de notre service "Question au Rav", qui permet à chacun de recevoir une réponse dans n’importe quel domaine du Judaïsme, en quelques jours.

Poser une question à un Rav