Au début de ce cours, Rav Benchétrit cite une Michna qui montre que le fait de se marier avec une personne qui ne nous correspond pas entraine la transgression de nombreux interdits. Il parle de l'importance de la connaissance de soi, en se basant sur des commentaires de Rav Moché Shapira, du Néfesh Ha'haïm et du Maharal. Il dit que la plupart des problèmes viennent du fait qu'on n'est pas entier [d'où l'importance d'être chalème (entier) avant le mariage, afin de ne pas avoir à régler ses problèmes personnels en plus de ceux du couple]. Il rappelle que les épreuves nous permettent de grandir; alors - au lieu de les voir comme des menaces- autant les considérer comme des opportunités.