Les tâches quotidiennes impératives de n’importe quelle maîtresse de maison exigent deux fois plus de temps qu’elle n’en a. C’est la raison pour laquelle elle doit trouver la meilleure façon d’allier la routine au rangement et à l’organisation de son foyer.

Avant d’aborder les conseils pratiques, le premier principe constitue à se considérer comme notre propre patron.

C’est ce que nos Sages, de mémoire bénie, nous enseignent (Proverbes 6,6-7-8) : « Paresseux, va trouver la fourmi, observe ses façons d’agir et deviens sage. Elle n’a ni maître ni surveillant, ni supérieur. Elle prépare sa nourriture durant l’été et amasse ses provisions au temps de la moisson. »
 

Débora est considérée comme la meilleure des employées de la société.

Elle remplit toutes ses fonctions en temps et en heure avec brio. Son dévouement ne connaît pas de bornes.

Personne ne se douterait qu’elle, « Débora la zélée », ne réussit pas du tout à gérer son foyer !

Elle a passé de longues heures à réfléchir à ce paradoxe pour comprendre quelle était la clé de sa réussite au travail. Elle consulta un spécialiste qui tira comme conclusion qu’elle avait du mal à organiser son propre emploi du temps alors qu’elle arrivait aisément à exécuter les ordres.

Cette prise de conscience lui permit de jouer son rôle de femme d’intérieur à merveille !


Personne n’a imposé de programme à la fourmi ! Elle n’a nullement besoin de pointer et pourtant, elle a des objectifs bien définis. Elle met un point d’honneur à être organisée. En effet, c’est l’été qu’elle emmagasine ses provisions pour l’hiver.

Ce n’est pas pour rien, que nos Sages ont dit : « Va trouver la fourmi … et deviens sage ! » La fourmi a cette faculté de voir loin. Si tu te comportes ainsi et que tu prévois l’avenir, ta réussite est assurée !

Il est essentiel qu’en tant que maîtresse de maison, tu saches te fixer des objectifs à court terme.
 

Quelques astuces pour mettre de l’ordre dans ta vie de tous les jours :

1) Efforce-toi de te conformer à un emploi du temps quotidien, en inscrivant une besogne particulière pour chaque jour, comme le rendez-vous chez le dentiste.

2) Écris sur un tableau le programme de la semaine : les repas, les courses, les différents papiers administratifs et les invitations. Dresser une liste de commissions te permettra de ne pas courir à l’épicerie du coin ou d’emprunter continuellement à ta voisine l’ingrédient manquant.

3) Soumets l’ordre du jour à tes priorités ! Si tu souhaites que ta cuisine soit nette pour le dîner, lave ta vaisselle et organise-toi au lieu de ramasser les jouets des enfants. Si tu aspires à ce que ton linge soit lavé et repassé, mets l’accent dessus.

Sache que plier le linge lorsqu’il vient de sortir de la machine à sécher ou lorsqu’il vient d’être retiré de la corde à linge, permet qu’il ne se froisse beaucoup moins que lorsqu’il attend de longues heures.

De même, quelques efforts supplémentaires pour ranger le linge dans les armoires te seront salutaires au moment d’affronter les heures chaudes !

4) Au lieu de consacrer du temps au rangement de la maison, il est conseillé de mettre en place des règles pour qu’elle reste ordonnée au cours de la journée.

Par exemple, ne pas sortir un autre jeu tant que le premier n’a pas été remis à sa place. Les enfants s’habitueront ainsi, dès leur plus jeune âge, à respecter l’ordre et à s’organiser.

Les enfants doivent participer au bon fonctionnement du foyer sans y être contraints.

Rends ce moment plaisant en mettant une musique de fond et en organisant des jeux compétitifs comme ramasser le plus de jouets en un temps record.

5) Ne laisse pas le temps te filer entre les doigts. Fais attention aux coups de téléphone, car accomplir une tâche en discutant prend deux fois plus de temps ! Pour réaliser efficacement et rapidement ce qui t’incombe, la concentration est indispensable ! Abrège tes conversations !

Par exemple, n’oublie pas de raccrocher, même si la conversation est captivante, pour recevoir tes enfants avec un repas chaud !

Il est possible de converser paisiblement en effectuant des corvées qui n’exigent pas d’attention, comme faire la vaisselle ou repasser. Tu joins ainsi l’utile à l’agréable !

6) Pour chaque activité, aussi importante soit-elle, un temps ne doit pas être dépassé ! Il est certes essentiel de s’asseoir avec les enfants, de jouer avec eux, de leur raconter des histoires ou d’entendre ce qu’ils veulent te confier. Mais il arrive le moment où tu dois te libérer pour passer à la prochaine tâche, comme celle de préparer un repas à ton mari. Tes enfants ne t’en voudront pas et t’aideront même à l’accueillir.

7) Lorsque tu cuisines, prévois de plus grandes quantités et congèle les portions supplémentaires. Avoir de la nourriture en réserve sert toujours !

8) Pour tout ce qui concerne les enfants, ajoute un tiers du temps, rien n’est plus imprévisible que ces petits bambins !

9) Calcule le temps dont tu disposes pour la besogne que tu t’apprêtes à accomplir ! Il est dommage de commencer une recette compliquée si tu sais pertinemment que tu ne pourras pas aller jusqu’au bout. Prépare un gâteau plus simple, tu le confectionneras alors en toute quiétude !

10) Lorsque les enfants sont plus grands, habitue-les au rangement et à la propreté, comme s’assurer que leur chambre soit ordonnée avant de partir à l’école. Il s’agit d’un effort minimum, mais qui confère un autre aspect à la maison ! Cette habitude de vie s’ancrera en eux. Lorsqu’ils iront en Yéchiva ou lorsqu’ils se marieront, ils auront plus de facilités à mettre de l’ordre dans leurs affaires.

11) Lorsque tu sens que « tu n’y arrives vraiment pas », que la maison est loin d’être ordonnée, essaie de te concentrer sur une seule pièce. Par exemple, le salon et/ou la chambre à coucher en veillant à fermer la porte pour que l’ordre y subsiste. En cas d’urgence, veille au moins à ce que la table de la cuisine soit propre afin qu’à l’arrivée de ton mari, il y ait au moins un petit coin agréable pour l’accueillir.

12) En fin de compte, si ta maison est en l’air et que tu entends la clé tourner dans la serrure, accueille ton mari chaleureusement, sans te plaindre, ni montrer l’état de fatigue dans lequel tu te trouves. Rappelle-toi qu’un sourire est plus précieux que tous les trésors au monde !