Dans la paracha de Mikets, les frères de Yossef semblent regretter de l'avoir vendu. Plus précisément, explique le Or Hahaïm Hakadosh, ils ne regrettent pas de l'avoir vendu (décision issue d'un jugement juste), mais de ne pas avoir eu pitié de lui lorsqu'il pleurait et suppliait. Qu'est-ce que cela signifie ? Réponse à travers des propos de Rav Bergman.