Dans la paracha de Béchala'h, la Torah nous parle de la Sortie d'Egypte. Lors de cet événement, Par'o savait-il que les Bénei Israël ne reviendraient plus dans son pays ? Pourquoi ? Le fait qu'Hachem ait endurci le coeur de Par'o a-t-il entravé le libre arbitre de celui-ci ? Que dit le Ramban à ce propos, et comment comprendre cet étonnant commentaire (qui semblerait impliquer qu'à un moment donné, l'homme ne peut plus surmonter les épreuves auxquelles il est confronté) ? Que dit Rav Yé'hézkel Lévinstein à ce sujet ? En quoi cette explication montre-t-elle la nécessité des épreuves, et l'importance de surmonter les petites épreuves de la vie ? Quel est le but des épreuves ? En quoi celles-ci sont-elles bonnes pour l'homme ?