Le terme principal de la paracha de Béchala'h est celui de l'ouverture de la Mer, et de la Chira (du chant de remerciement à Hachem) qui l'a suivie. Lors de cette dernière, les hommes ont exprimé leur reconnaissance à Hachem en chantant, alors que les femmes l'ont plutôt fait en jouant du tambourin (d'après une opinion, elles ont aussi chanté; mais d'après un autre avis, elles ont joué de la musique sans chanter). Mais d'où avaient-elles ces instruments ? En quoi ces derniers prouvaient-ils leur haut niveau de confiance en Dieu ? Comment comprendre qu'une personne qui est sûre que Dieu lui viendra en aide bénéficiera de Sa délivrance ?