Aujourd'hui à Paris
05:26 : Mise des Téfilines
06:38 : Lever du soleil
13:56 : Heure de milieu du jour
21:12 : Coucher du soleil
22:03 : Tombée de la nuit

Paracha Réé
Vendredi 14 Août 2020 à 20:49
Sortie du Chabbath à 21:58

Hiloulot du jour
Rav Aharon Rokea'h (Belz)
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

1 kg de pain et 1 kg de brioche : Hafracha ?

Rédigé le Dimanche 17 Avril 2016
La question de Jocelyne T.

La réponse de Rav Avraham GARCIA
Rav Avraham GARCIA
5116 réponses

Chalom Ouvrakha,

Puisque, séparément, les deux pâtes n'ont pas la quantité minimale d'obligation de prélèvement, et ce n'est qu'associées qu'elles obtiennent alors la quantité minimale d'obligation, vous devez mettre les deux pâtes dans un seul et même ustensile (Michna 'Hala chapitre 2, 4 et Choul'han Aroukh Yoré Déa 325, 1, et Chakh Sé'if Katan 6), et elles doivent se toucher (Roch Hilkhot 'Hala Sé'if 4, et autres) pour pouvoir enfin réaliser la Hafracha avec Brakha.

Vous pouvez aussi coller les pâtes de manière à ce que, lorsque vous tirez l'une des pâtes, une partie de la seconde est elle aussi retirée, et vous n'avez pas besoin d'utiliser un ustensile pour ce cas (Michna 'Hala susmentionnée).

Néanmoins, j'imagine que les ingrédients de ces deux pâtes sont différents (voir Troumat Hadéchèn responsa 190) et que vous n'aimeriez pas que vos pâtes se mélangent l'une à l'autre, et, dans ce cas, il n'y a aucune possibilité de réunir les deux pâtes, et vous êtes exempté de prélever la 'Hala, car chaque pâte isolée n'a pas la quantité minimale (Michna et Choul'han Aroukh susmentionnés). Il faudra néanmoins essayer d'éviter de mettre les pains et les brioches dans un même ustensile une fois cuits (Beth Méir Ora'h 'Haïm 457, Sé'if Katan 8 et Chmirat Chabbath Kéhilkhata chap. 44, référence 43, voir aussi 'Halat Lé'hèm 5, Sé'if Katan 14).

En conclusion, puisque les pâtes sont différentes et que l'on ne veut pas qu'elles se mélangent, il n'y a pas de possibilité de réaliser la Hafracha.

Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Avraham GARCIA