Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
04:39 : Mise des Téfilines
06:01 : Lever du soleil
13:47 : Heure de milieu du jour
21:34 : Coucher du soleil
22:31 : Tombée de la nuit

Paracha Bé'houkotaï
Vendredi 27 Mai 2022 à 21:22
Sortie du Chabbath à 22:44
Afficher le calendrier

4 questions sur la Paracha Mikets

Rédigé le Jeudi 10 Décembre 2015
La question de David E.

Chalom cher Rav,

Dans la Paracha Mikets :

1) Pourquoi Yossef dit qu'il faut prélever une cinquième de 7 années ? D'où sort ce chiffre ? A quoi cela correspond ?

2 ) Yossef épouse Assnath ; est-elle une hébreu ?

3) Pourquoi Yossef s'est rasé ? Même si c'est pour Pharaon, était-ce permis ?

4) Yaakov savait que quelque chose d'étrange était arrivé à Yossef, pourquoi ne pas l'avoir dit ouvertement à ses fils ?

Merci pour vos réponses.

La réponse de Rav Avraham GARCIA
Rav Avraham GARCIA
6685 réponses

Chalom Ouvrakha,

1) Il faut tout d'abord savoir que la traduction de "Vé'himèch" est, comme l'expliquent Onkelos et Rachi, "Et qu'il équipe".

Néanmoins, le Targoum Yonathan ben Ouziel et les autres Richonim traduisent ce mot comme vous l'écrivez "Et qu'il impose d'un cinquième".

Le Tsror Amor dit que Yossef a agit ainsi, comme nous le faisons pour toutes nos autres dépenses pour lesquelles nos Sages nous disent de ne pas dépasser une dépense de plus qu'un cinquième (Ketouvot 50a).

D'autres expliquent (manuscrit rapporté dans Torah Chléma 41, 72) que le mot 'Himèch veut dire "diviser en cinq". En effet, les grandes villes d'Egypte de l'époque étaient au nombre de cinq. Voir Isaïe 19, 18.

2) Effectivement, le Pirké Dérabbi Eliézèr 38 nous écrit qu'Osnat n'était autre que la fille de Dina, née de l'union forcée qu'elle a eu avec Chkhèm ben 'Hamor (on donne aussi le sens de ce nom).

3) Votre question judicieuse a été posée, et le Rav Ovadia de Barténoura sur la Torah répond en soulignant que s'il ne s'était pas rasé, il aurait été passible de mort. Voir Roch Hachana 10b.

4) Nous voyons dans les Midrachim que non seulement Yaakov doutait que Yossef ait été assassiné ou vendu, mais il a même fait part de ce sentiment. Voir Tan'hmouna Vayigach 9 et 10, ainsi que d'autres Midrachim rapportés dans le Torah Chléma 37, 187.

J'espère que les réponses choisies vous conviennent et je vous souhaite beaucoup de Na'hat.

Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Avraham GARCIA