Logo Torah-Box

Acheter des œufs de poisson chez le poissonnier

Rédigé le Mardi 4 Février 2020
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Est-il permis d’acheter des œufs de poisson (chez un poissonnier Goy) sans pouvoir être sûr qu'ils proviennent d’un poisson Cachère ?

Merci.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
38378 réponses

Bonjour,

Cela est strictement interdit étant donné qu'il faut VOIR le poisson duquel les œufs proviennent.

Il en est de même si l'on désire acheter des filets de poisson. Voir :

https://www.torah-box.com/question/acheter-un-filet-de-saumon-au-supermarche_45580.html

Suite à la parution de notre réponse, nous avons reçu cette question :

"Dans votre réponse https://www.torah-box.com/question/acheter-des-oeufs-de-poisson-chez-le-poissonnier_46734.html concernant les œufs de poisson vous écrivez Cela est strictement interdit étant donné qu'il faut VOIR le poisson duquel les œufs proviennent.

Pourtant le Beth yossef dans Yoré Déa 83.8 écrit qu’il est coutume d’acheter les œufs de poisson même chez les goyim et pour seule condition qu’ils soient de couleur rouge. Le Rachba sur le Perek Elou trefot dans houline autorise sans même enquêter si il s’agit d’œufs pure ou pas et il explique sur place la raison. , le yabia omer volume 6.6 dans Yoré Déa pour une autre question les citent également et appuie cet opinion, et enfin dans yalkout yossef chapitre 83 page 175-176 lois du poisson le Rav les citent et est de cette avis. N’y a t’il pas une différence entre ashkénaze Comme cité dans darké tchouva 83, paragraphe 80 et séfarade (kaf hahaim paragraphes 61-62)(darké Tchouva chapitre 83 paragraphe 81)?"

Voici notre réponse :

Bonjour,

A. Dans le Darké Techouva, chapitre 83, passage 80, il est dit, explicitement, que le fait de s’appuyer sur la couleur rouge des œufs n’est possible que là il a, toujours, été habituel d’agir de la sorte.

B. Tous les décisionnaires Ashkénazes interdisent la consommation des œufs non surveillés. Voir Chévet Hakéhati, volume 5, réponse 124.

C. Mis à part le fait que le Sifté Cohen, le Peri ‘Hadach [passage 26], le Peri Toar [passage 10], Issour Véhéter [Klal 42, Halakha 8] et d’autres Posskim se soient opposés au Minhag rapporté dans le Choul'han ‘Aroukh ; de nos jours, il ne faut pas s’appuyer, à priori [pour les Séfarades], sur la couleur des œufs car les industriels utilisent des colorants, ce qui brouille les pistes. Voir Chévet Hakéhati, volume 5, réponse 124.

D. Même pour les Séfarades, à priori, il ne faut pas s’appuyer sur la couleur des œufs, uniquement.

Voir Hacacherout Léma’assé, page 190, Hacacherout Kahalakha [Rav Amram Edery], pages 186-187, Halakha 17-19, Mekor Habrakha [Rav Pinhas Tolédano], volume 3, chapitre 2, Halakha 4.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Pniné haTorah

Pniné haTorah

Commentaires sur les 5 livres de la Torah. Chaque paracha éclairée par des histoires, paraboles et midrachim captivant, issues des enseignements de nos Maîtres.

acheter ce livre télécharger sur iTunes

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN