Aujourd'hui à Paris
05:33 : Mise des Téfilines
06:44 : Lever du soleil
13:55 : Heure de milieu du jour
21:05 : Coucher du soleil
21:55 : Tombée de la nuit

Paracha Choftim
Vendredi 21 Août 2020 à 20:36
Sortie du Chabbath à 21:43
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Aller à la plage pendant Ben Hamétsarim (17 Tamouz au 9 av)

Rédigé le Dimanche 20 Juillet 2014
La question de Shana J.

Bonjour Rav,

Durant ces 3 semaines de deuil, peut-on aller à la plage ?

Parce que je sais que durant la semaine avant Ticha Béav on n'a pas le droit, mais maintenant je ne sais pas pour la mer si on peut y aller un peu après le 17 tamouz par exemple ?

La réponse de Binyamin BENHAMOU
Binyamin BENHAMOU
1795 réponses

Bonjour,

1. La période du 17 Tamouz au 9 Av est une période de grande tristesse qui a été marquée par de très nombreux malheurs à travers les générations dans l'histoire du peuple Juif, avec notamment la destruction de notre Temple à deux reprises.

2. Nos Sages ont recommandé d'être prudent pendant cette période qui est susceptible de malheurs, nous avons donc une obligation de ne prendre aucun risque. On constate d'ailleurs chaque année un grand nombre d'accidents particuliers et de noyades à cette période. (Choul'han Aroukh 551-18, Eikha Rabba 1-29) Le Rav Yaakov Israël Kanievsky interdisait à ses enfants d’aller à la mer à cette période peu favorable pour le peuple d’Israël. (Or’hot Rabbénou II)

3. D'après la loi stricte, il est permis de se baigner à la plage dès lors qu'on n'approche d'aucun endroit dangereux, qu'il y a toujours un Maître Nageur qui surveille et que la séparation hommes/femmes respecte parfaitement les règles de pudeur d'après la Halakha. ('Hazon Ovadia p.338)

4. Pour les Séfarades, c'est autorisé même pendant la semaine où tombe Ticha Béav car il est permis de se rincer a l’eau froide et pour les Achkénazes, jusqu'avant Roch 'Hodech Av. (Halikhot Chlomo p.413)

Bonne introspection à tous pendant cette funeste période !

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Binyamin BENHAMOU