Logo Torah-Box

Amen après la Brakha "Dayan Haémèt"

Rédigé le Mardi 2 Juin 2020
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Une personne me demande pourquoi on ne répond pas Amen quand quelqu'un dit "Baroukh Dayan Haémèt".

Quelque part, c’est aussi une bénédiction "Baroukh", donc pourquoi ne pas l’appuyer avec un Amen ?

Merci beaucoup.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
38848 réponses

Bonjour,

Lorsque l'on entend la Brakha "Dayan Haémèt", il faut répondre Amen.

Si une personne vous a dit que l'on ne répond pas Amen, il y a deux possibilités :

1. Il s'agit d'une personne Onèn [entre le décès et l'enterrement de son défunt] qui n'a pas le droit de répondre Amen à aucune Brakha. Voir Choul'han 'Aroukh - Yoré Déa, chapitre 341, Halakha 1. D'après certains de nos maîtres, il ne répond pas Amen à la Brakha "Dayan Haémèt" d'un autre Onen. Voir Guécher Ha'haïm, chapitre 4, Halakha 8 et Divré Sofrim, Kitsour, édition 5772, chapitre 5, Halakha 122.

2. Dans certains cas, on récite la Brakha "Dayan Haémèt" sans prononcer les Noms d'Hachem. Dans ces éventualités, il n'est pas obligatoire de répondre Amen. Voir Betsel Ha'hokhma, volume 5, réponse 89, Notré Amen, volume 2, chapitre 2, Halakha 2.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Étincelles 'Hassidiques

Étincelles 'Hassidiques

Enseignements des Rabbis 'hassidiques. Un voyage dans les tréfonds de l’âme humaine pour dévoiler les trésors qu’elle renferme. 

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN