Aujourd'hui à Paris
05:33 : Mise des Téfilines
06:44 : Lever du soleil
13:55 : Heure de milieu du jour
21:05 : Coucher du soleil
21:55 : Tombée de la nuit

Paracha Choftim
Vendredi 21 Août 2020 à 20:36
Sortie du Chabbath à 21:43
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Cachérisation d'une poêle

Rédigé le Mardi 25 Décembre 2018
La question de Ruthy E.

Bonjour,

Comment cachérise-t-on une poêle Téfal ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
21648 réponses

Bonjour,

1. De très nombreux décisionnaires pensent que les ustensiles ayant un revêtement anti-adhérent [Téfal, etc.] - généralement, utilisés sans huile ou avec une quantité infime d’huile - ne sont pas cachérisables.

Ils affirment ce qui suit :

La Hag’ala [cachérisation à l’eau bouillante] n’est pas possible [lorsque c’est le moyen de cachérisation exigé] car, étant donné la microporosité du revêtement, on ne peut pas être certain que toutes les particules absorbées quittent les parois - comme le disent nos Sages à propos des ustensiles en argile.

Le Liboun [chauffer l’ustensile à blanc] aurait été possible [lorsque c’est le moyen de cachérisation exigé], mais il est strictement interdit de faire rougir un ustensile risquant de s’abîmer de peur que la cachérisation ne se fasse pas conformément aux exigences de la Halakha.

Pour les références à ce sujet, voir Ohel Ya'acov [Rav Yaacov Aharon Skotsilss], Tevilat Kélim-Hag’alat Kélim, édition 5778, page 309, Halakha 28, Siddour Pessah Kéhilkhato [Rav Chlomo Zalman Grossman], chapitre 8, note 53, Hacacheroute Léma’assé, page 170, note 150, Yessodé Yechouroun [Rav Guédalia Felder], volume 6, pages 152-153, Michné Halakhot, volume 10, réponse 98 [dans cette référence, le Rav permet de cachériser par le biais d’un Liboun], Hacacheroute Kahalakha [Rav Amram Edery], page 332, Halakha 22, Hacacheroute [Rav Its’hak Yaacov Fooks], chapitre 3, Halakha 40, Hag’alat Kélim [Rav Tsvi Cohen], page 375, passage 203.

2. Selon Rav Moché Feinstein et d’autres décisionnaires, il est possible de cachériser les ustensiles ayant un revêtement anti-adhérent [Téfal, etc.] par le biais de la Hagga’la [lorsque c’est le moyen de cachérisation exigé], après avoir attendu 24 heures après la dernière utilisation à chaud ou par le bais d’un Liboun [lorsque c’est le moyen de cachérisation exigé, et là, il n’est pas nécessaire d’attende 24 heures]. Mais pour Pessah, cela n’est pas possible. L’argument est Safek Dérabanane puisque c’est après 24 heures et c’est un doute qui est installé chez tous - donc, il est possible d’adopter une attitude permissive.

Voir Iguerot Moché, Even Haézer, volume 4, réponse 7, fin de l’avant-dernier paragraphe, Hacacheroute Léma’assé, page 170, note 150, Hacacheroute [Rav Its’hak Yaacov Fooks], chapitre 3, Halakha 40 et 58, chapitre 6, Halakha 50, Hag’alat Kélim [Rav Tsvi Cohen], page 375, passage 203.

D’après certains décisionnaires Séfarades, lorsque le moyen de cachérisation exigé est la Hag’ala, cela est possible pour Pessah.

Voir Torat Hamo'adim - Mekoutsar [Rav David Yossef], page 243.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN