Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
07:20 : Mise des Téfilines
08:30 : Lever du soleil
12:42 : Heure de milieu du jour
16:54 : Coucher du soleil
17:45 : Tombée de la nuit

Paracha Vayichla'h
Vendredi 9 Décembre 2022 à 16:35
Sortie du Chabbath à 17:48
Afficher le calendrier

Castrer un animal pour des études de vétérinaire

Rédigé le Mardi 13 Septembre 2022
La question de Liora K.

Bonjour,

Je suis en école de vétérinaire et je vais devoir réaliser des castrations très souvent, qui est une chirurgie très fréquente.

Comment puis-je faire ? Y a-t-il une exception pour cette situation ?

Merci beaucoup pour votre aide.

La réponse de Rav Avraham GARCIA
Rav Avraham GARCIA
7062 réponses

Chalom Ouvrakha,

Si le besoin est pour les hommes, il est évident que cela est permis [a posteriori].

Mais j'imagine que le besoin est pour des autres animaux qui devront Se faire castrer plus tard, et, dans ce cas, c'est aussi toléré [voir Troumat Hadéchèn tome 2-105 et Choèl Ouméchiv Tanyana tome 3-65].

Néanmoins, s'il est possible de l'éviter, c'est mieux [voir 'Aroukh Hachoul'han Even Ha'ézer fin du Siman 5, Troumat Hadéchèn susmentionné qui nous rapporte les propos de la Guémara Baba Métsia 85a, Tav Yéhochou'a Hilkhot Dérèkh Erets Siman 16, note 3, Beth Its'hak Yoré Déa tome 2, Siman 131, Séfer 'Hassidim 589, responsa Yad Halévi Yoré Déa Siman 186].

Cependant, dans votre cas où vous apprenez un métier pour votre Parnassa, on sera plus indulgent et on pourra permettre l'acte si besoin [voir Min'hat Its'hak tome 6-145, Chévèt Halévi tome 2-7, et Pri Eliyahou tome 3-72].

Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Avraham GARCIA