Aujourd'hui à Paris
04:37 : Mise des Téfilines
06:03 : Lever du soleil
13:57 : Heure de milieu du jour
21:49 : Coucher du soleil
22:48 : Tombée de la nuit

Paracha Matot - Massé
Vendredi 17 Juillet 2020 à 21:29
Sortie du Chabbath à 22:47
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Chabbath : pourquoi consommer de la viande ?

Rédigé le Dimanche 24 Mai 2020
La question de Anonyme

Bonjour,

Savez-vous pourquoi la viande a été proposée par défaut à manger le Chabbath ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
21090 réponses

Bonjour,

La consommation de viande durant Chabbath est une Halakha [pour celui qui peut en consommer]. Elle est mentionnée dans le Choul'han ‘Aroukh, chapitre 250, Halakha 2.

Rabbénou Chnéor Zalman de Lyadi, l’auteur de l’extraordinaire Choul'han ‘Aroukh Harav et du Tania, répond à votre question dans son Choul'han ‘Aroukh, chapitre 242, Halakha 2.

Il rapporte ce que dit l’auteur du Tour :

Durant Chabbath, c’est une Mitsva de consommer des plats succulents et agréables : ‘Oneg Chabbath.

Voir Michna Broura, chapitre 242, passage 1.

En général, la viande est appréciée par la majeure partie des êtres humains. Donc, les ‘Hakhamim ont recommandé d’en consommer.

Il va sans dire que celui qui déteste la viande, ne devra pas en manger.

Voir Pisské Techouvot, édition 5771, chapitre 242, passage 3, note 38.

SECONDE RAISON

Le Chabbath est un petit rappel du ‘Olam Haba - le monde futur.

Voir Talmud, Brakhot 57b.

Nos Sages, les ‘Hakhamim ont voulu nous plonger dans l’atmosphère des délices de ce monde en consommant de la viande et du poisson car, il est mentionné dans le Midrash que l’on nous y servira la viande du Chor Habar - un bœuf très spécial et du poisson, le Leviathan.

Voir Biour Halakha, passage Zékher sur Choul'han ‘Aroukh, chapitre 242.

En nous régalant durant Chabbath, on permet au CORPS d’être serein afin que notre ESPRIT puisse s’adonner et se concentrer aisément sur la grandeur d’Hachem et sur notre manière de le servir.

 Voir Pisské Techouvot, édition 5771, chapitre 242, passage 3.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN